spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéDalaba/affrontements à Djunkonya et Ketiguiya : ‘’Le procureur fera son travail pour situer...

Dalaba/affrontements à Djunkonya et Ketiguiya : ‘’Le procureur fera son travail pour situer les responsabilités’’ promet le gouverneur de Mamou

Publié le

spot_img

Dalaba, 19 Août (AGP),-Trois (3) jours après les violences enregistrées dans
les sous-préfectures de Mafara et de Kourou, situées à une cinquantaine de
kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Dalaba, Colonel Aly Badara Camara,
gouverneur de la région administrative de Mamou accompagné du procureur de
la République près le tribunal de première instance de Mamou et de certains
responsables de la sécurité se sont rendus jeudi 19 août 2022 à Djunkonya dans
la sous-préfecture de Kourou et à Ketiguiya sous-préfecture de Mafara.

L’objectif de la visite était de sensibiliser les populations de Djunkonya
(Kourou) et de Ketiguiya (Mafara) afin de mettre fin aux affrontements
survenus du lundi 15 au jeudi 18 août 2022.

À Djunkonya, Adoul Karim Camara, président du district de Djunkonya à narré
les faits avant de promettre qu’ils vont tout faire pour renforcer la cohésion
sociale entre ses concitoyens et ceux de Ketiguiya. « L’origine du problème est
les domaines cultivables. Partout où mes citoyens disent qu’ils vont labourer,
nos voisins s’opposent pour dire que les domaines les appartiennent. Avant,
Djunkonya relevait de Ketiguiya (Mafara) mais depuis que Kourou a été érigé
en sous-préfecture en 2020, nous nous sommes rattachés de ce côté. Que nos
voisins de Ketiguiya cessent de nous attaquer. Ils ont blessé beaucoup de
personnes. Nous n’osons même pas laisser nos enfants et nos épouses à
domicile», a expliqué Abdoul Karim Camara président du district de Djunkonya.

De là le gouverneur et sa suite se sont rendus à Ketiguiya (Mafara) d’où une
autre forte mobilisation les attendait.

Dans cette localité, le chef du poste de santé avait répertorié 58 blessés dans les
affrontements entre lundi 15 août et jeudi 18 août 2022. Des blessés au niveau
de la tête, au tronc ou les quatre membres dont un par balle.

Les populations ont demandé aux autorités de prendre toutes les mesures
nécessaires afin que les citoyens de Djunkonya cessent de défricher leurs

domaines. À l’unanimité, les citoyens ont dit vouloir porter plainte pour
agression et occupation de leurs terres qu’ils avaient l'habitude de prêter à leurs
voisins.

Thierno Abdoulrahamane Diallo, président du district de Ketiguiya a dit que
leurs voisins de Djunkonya avaient l’habitude de venir demander des domaines
cultivables à prêter mais que cette année ils ont décidé de travailler sans leur
consentement. « Ils ont dit que la terre n’appartient à personne. Qu’ils pourront
cultiver partout où ils veulent. Ils ont défriché nos domaines et ont même planté
des arbres. Nous demandons aux autorités à tous les niveaux d’œuvrer afin
d’éviter de dégâts», a souligné Thierno Abdoulrahamane Diallo président du
district de Ketiguiya.

Le gouverneur de la région administrative de Mamou soucieux de la situation
sociale des habitants des deux (2) localités voisines, a demandé aux uns et aux
autres de cesser la violence et la haine en prônant le dialogue, l’union, l’entente
pour une cohabitation pacifique pour le bonheur de tous. « J’invite les citoyens
des deux (2) villages voisins à la retenue, au calme. Le procureur de la
République près le tribunal de première instance de Mamou va faire son travail
pour situer les responsabilités. Calmez-vous puisque vous êtes nés ensemble.
Aucun d’entre nous n’est étranger en Guinée. Nous sommes condamnés à vivre
ensemble pour un développement durable de notre maison commune, la
Guinée», a lancé le colonel Aly Badara Camara
Au terme de la rencontre, un jeune de Mafara arrêté par les citoyens de
Ketiguiya en possession d’un fusil de calibre 12 et 13 cartouches a été remis
aux agents des forces de défense et de sécurité pour les enquêtes.

AGP/22/08/022 AOS/AND

Articles récents

Guinée/Justice : Le Colonel Mamadi Doumbouya demande aux membres du Gouvernement à respecter et à faire respecter l’indépendance de la justice

Conakry, 30 sept (AGP)-La session ordinaire du Conseil des Ministres s’est tenue jeudi 29...

Burkina : des manifestants réclament la démission du président Damiba

Conakry, 30 sept (AGP)-Des dix de personnes ont défilé dans les rues de Bobo-Dioulasso...

Burkina : des tirs entendus dans la capitale Ouagadougou

Très tôt ce vendredi 30 septembre, les Burkinabé de Ouagadougou ont été réveillés par...