Boké-Economie: Lancement de la Campagne nationale de commercialisation de la noix de cajou 2022-2023

Boké, 02 avr. (AGP)- Le Ministère du Commerce, de l'industrie, des Petites et Moyennes Entreprises (MCI-PME) à travers la Direction nationale du Commerce intérieur et de la concurrence (DNCIC) et l'Agence Guinéenne de Promotion des Exportations (AGUIPEX), a procédé samedi, 02 avril 2022 à Boké, la journée de la Campagne nationale de Commercialisation de la noix de Cajou au compte de la saison 2022 à 2023.ù


"L'écosystème pour la chaîne de valeur du cajou guinéen." Est le thème principal retenu cette année pour la célébration de cette journée.


Souhaitant la bienvenue aux uns et aux autres, le préfet de Boké, Colonel Sény Sylver Camara, a rappelé que l'agriculture à Boké est dominée par la culture de l'anacarde qui, selon lui, contribue à l'amélioration et la valorisation du cadre de vie des producteurs et l'économie locale. Il s'est réjoui de la tenue de la journée du lancement de la campagne nationale de Commercialisation de la noix de cajou dans sa juridiction géopolitique.


Le président de la filière d'anacarde, Mohamed Diaouné a réitéré l'engagement de son institution à œuvrer constamment pour promouvoir un partenariat stratégique local, afin d'accroître le revenu des producteurs. Il a également promis d'offrir un espace idéal pour, dit-il, rendre compétitif les producteurs dont la production est estimée à 100.000 tonnes pour l'année 2021.


"Faible niveau de production, insuffisance des magasins de stockage, faible niveau de transformation sont entre autres défis à relever dans ce secteur.

Pour le directeur national du Commerce Intérieur et de la Concurrence, Émile Yombouno, promet de tout mettre en œuvre pour faire de la filière de cajou un véritable levier de développement de la Guinée.


C'est pourquoi, M. Yombouno a invité les participants à recenser les vrais problèmes qui assaillent les producteurs et exportateurs locaux.


A la cérémonie, le président directeur général (PDG) de l'Agence Guinéenne de Promotion des Exportations (AGUIPEX), Mamoudou Mara, ambitionne de sécuriser et rentabiliser les réexportations pour l'émancipation de la valeur humaine. Une manière de lutter contre la pauvreté en milieu rural.

Bafodé Soumah, inspecteur général du Ministère du Commerce précise que le choix de la région de Boké répond parfaitement à la volonté du Gouvernement d'accompagner les producteurs dans la transformation des produits bruts.

Il a, par ailleurs, annoncé les 300 bâches offertes par le gouvernement guinéen pour soutenir les efforts des producteurs d'anacardes dans la région administrative de Boké. Et de rappeler que la région de Boké est l'un des importants bassins de production de cajou en Guinée.


A noter que le lancement de cette journée a été marqué par la formation des membres de la filière Cajou évoluant à travers le pays.


AGP/02/04/022 MMC/CM

COMMENTAIRES

AGP TV