Boké-Economie: Lancement des opérations de paie anticipée des retraités de la CNSS dans la région

Boké, 22 mars(AGP)-Dans le souci d’alléger les charges familiales de ses retraités pendant le mois Saint de Ramadan et moderniser les méthodes de paiement des retraités, la direction générale de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a lancé ce mardi, 22 mars 2022, dans la Région administrative de Boké, le paiement anticipée des pensions de retraite.
A Boké, c’est le directeur des Agences et des Antennes (DAA) de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), M. Bangaly Léno qui a présidé l’évènement en présence des ayants droits massivement mobilisés pour la circonstance.
Interrogé sur la situation, le directeur des Agences et des Antennes de la CNSS a précisé que cette activité vise à assurer les opérations de paie anticipée aux retraités de la CNSS basés dans la Région de Boké.
Cette opération soutient-il, vise à assurer un bon mois de Ramadan ou de pénitence à l’ensemble des retraités afin que ces derniers rentrent en possession de leurs dus et qu’ils soient soulagés à temps.
L’objectif principal de cette paie anticipée, selon M. Léno, est de moderniser les méthodes de paiement des retraités.
Faut-il rappeler qu’au terme de ces opérations, l’opportunité sera donnée à chaque retraité de choisir désormais, entre les guichets de la CNSS et les guichets de payement moderne notamment, les banques, les paiements d’Orange Money ou encore d’autres spécificités d’automatisme de paiement.
Avec cette option, rassure le DAA, l’assuré social qui est le retraité, a le libre choix d’y adhérer.
La finalité de cette modernisation de paie, d’après le DAA de la CNSS, est d’assurer un service de qualité à nos retraités afin que ces derniers rentrent dans le bénéfice de leurs pensions ou de leurs droits en modernisant le système de paiement en leur faveur.
A noter que la Vision novatrice de la nouvelle équipe dirigeante de la CNSS repose sur trois (03) axes prioritaires qui consistent à optimiser les recettes (cotisations patronales et salariales), réduire les coûts de fonctionnement conformément aux normes standards et digitaliser des informations des procédures administratives-financières et comptables.
Des axes qui concourent à améliorer la qualité des services publics à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), souligne notre interlocuteur.
AGP/22/03/022 MMC/ABD

COMMENTAIRES

AGP TV