Boké-Economie: Le Bureau de la chambre régionale du commerce réajuste les prix des denrées de première nécessité

Boké, 31 mars(AGP)-Récemment, le président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya a procédé à l’allègement des taxes des produits de première nécessité au port autonome, pour que les prix soient abordables sur le marché pendant le mois saint de Ramadan.
Au cours d'une réunion de concertation tenue ce jeudi, 31 mars 2022, la Chambre régionale du Commerce a procédé au réajustement des prix des denrées de première nécessité au niveau des différents marchés de Boké-centre, des sous-préfectures de Kamsar, Kolaboui et Sangarédi.
En ce mois saint de ramadan, un sac de riz de 25% de brisure 50kg coûtera 265.000, le sac de riz 5% de brisure de 50kg à 315.000, la Farine à 360.000, le sac de sucre à 385.000, 20 litres d'huile CIAO à 375.000 à 385.000.
Quant au sac d'oignons, il se négociera entre 140.000 et 145.000 francs guinéens.
Tous ces prix ont été validés à l'unanimité par les demi-grossistes évoluant dans la préfecture de Boké.
C'est dans cette dynamique que le Bureau de la Chambre régionale du Commerce, de l'industrie et de l’artisanat de Boké s'est concerté ce jeudi, 31 mars 2022 autour de la problématique.
La réunion a mobilisé les commerçants de Boké-centre ainsi que ceux des sous-préfectures de Kamsar, Kolaboui et Sangarédi.
Dans sa communication de circonstance, le président de la Chambre régionale de Commerce de Boké, El Hadj Alimou Diallo dit avoir pris contact avec les demi-grossistes.
Il a annoncé la création d'une Commission de veille pour sécuriser les capitaux des commerçants, aider le gouvernement à gérer la situation, en cette période cruciale.
En ses termes, M. Diallo a promis d'élargir la sensibilisation pour s'entendre sur les prix, alléger la charge des femmes et soulager le panier de la ménagère.
Il a adressé ses remerciements au président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya qui, selon lui, s'est montré très soucieux de l'amélioration des conditions de vie du Guinéen, invitant les commerçants à jouer leur partition pour éviter l'échec du Gouvernement.
A noter que le ministre du Commerce, de l'industrie et de l’artisanat de Boké mettra en place les jours à venir, une Commission de veille pour suivre l'application de la décision du gouvernement liée à l'approvisionnement et à la fixation des prix des denrées de première nécessité sur l'ensemble des marchés du pays.
AGP/31/03/022 MMC/ABD

COMMENTAIRES

AGP TV