Le Gouvernement et les services du FMI conviennent d’arriver à une meilleure maîtrise des subventions au secteur de l’énergie


Conakry, le 22 Mai (AGP) - L’équipe pays du Fonds monétaire international (FMI) appuyée par la Facilité élargie de crédit (FEC) était en Guinée du 23 avril au 4 mai dernier dans le cadre de la 3e revue du programme économique et financier. Un séjour de travail au cours duquel, l’équipe pays est parvenu à la conclusion préliminaire selon laquelle, les fondamentaux économiques sont préservés et que le Gouvernement a réalisé tous les critères quantitatifs d’évaluation.


Au cours des travaux, les deux parties ont convenu d’arriver à une meilleure maîtrise des subventions au secteur de l’énergie.


C’est à la lumière de cette conclusion que, le président de la République a instruit au gouvernement, de procéder à un audit complet du secteur de l’énergie.


En attendant, le gouvernement poursuit les discussions avec les services du FMI pour déterminer un niveau de subvention à la société Electricité de Guinée (EDG) qui ne soit pas dommageable pour la stabilité macroéconomique. Il y a cependant une accélération apparente du niveau de la subvention à ce secteur.


Sur le critère continu de réalisation de la limite de l’endettement non concessionnel de 650 millions de dollars US pendant toute les trois ans de la durée du programme, l’enveloppe de l’endettement non concessionnel a été légèrement dépassée : « nous sommes en effet à 658 millions USD contre 650 millions USD. Ces prêts non concessionnels, pour 598 millions USD contractés dans le cadre de l’accord sino-guinéen, ont été entièrement fléchés sur le financement d’infrastructures routières, à savoir : la voirie urbaine de Conakry et le projet de rectification et de réhabilitation de la RN1 », indique cette conclusion.


En ce qui concerne les 90 millions de la 4G, le gouvernement guinéen à travers le ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique et Orange-Guinée a, signé une convention de concession pour l’établissement et l’exploitation des réseaux de télécommunications mobiles de types 2G, 3G et 4G pour un montant de quatre-vingt-dix millions de dollars des Etats-Unis (USD 90 000 000).

Le Gouvernement guinéen s’engage à augmenter les dépenses sociales ainsi que stipulé dans la Loi de Finances initiale et assure que les dispositifs d’inclusion économique et sociale et le financement des collectivités joueront pleinement leur rôle en faveur du partage de la prospérité et le recul de la pauvreté.

AGP/22/05/019 - KM/JPO

COMMENTAIRES

AGP TV