Ratoma/Economie : Le conseil communal adopte à l'unanimité, un budget de plus de 129 milliards GNF en 2022

Ratoma, 12 avril ( AGP) – Sous les auspices du maire Alpha Oumar Sacko, le conseil communal de Ratoma, a tenu mardi 12 avril 2022 à la maison des jeunes de Kipé, sa session budgétaire exercice 2022.
La rencontre a connu la participation des représentants du gouvernorat de Conakry, du ministère de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD), les chefs de services de l'administration décentralisée, la société civile, les cadres de l'administration communale et les chefs de quartiers de ladite commune. 35 conseillers sur 45 étaient présents à cette première session budgétaire 2022.
A cette occasion, le chef service SERACO Etienne Sandouno, représentant le gouvernorat de la ville de Conakry, a fait savoir que cet événement révèle d'une importance capitale dont la loi autorise la tenue au moins avant le 31 mars de l'année budgétaire ou, plus tars le 15 avril selon l'article 74 du code des collectivités.
Selon lui, les participants appartenant à toutes les sensibilités politiques du pays, débattront autour des problématiques pour aboutir à des conclusions meilleures relatives aux différentes programmations du Plan Annuel d'Investissement.
Pour sa part, le maire de la commune de Ratoma Alpha Oumar Sacko, a souligné que l'année 2022 vient dans un contexte marqué par un bouleversement majeur intervenu dans notre pays lié à la prise du pouvoir par le Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD), à la baisse des effets néfastes liés à la pandémie du COVID 19 et à un changement profond de méthode de management de la commune basée sur la gestion participative.
Poursuivant, M. Sacko a noté que pour l'année 2022, le budget de la commune de Ratoma s'équilibre en recettes et en dépenses à la somme de cent vingt-neuf milliards trois soixante-dix millions trois cent soixante-dix-huit mille sept cent vingt francs guinéens (129 370 378 720 GNF) contre quatre-vingt-deux milliards neuf cent trente-trois millions deux cent quatre-vingt-onze mille cinquante-trois francs guinéens (82 933 291 053gnf) en 2021, soit un accroissement prévisionnel global de 64,10%.
« Cela est dû notamment par notre volonté de commencer à recouvrer pour la première fois à Ratoma la taxe d'équipement pour un montant annuel de 5 milliards de francs guinéens. La Licence de pèche artisanale et traditionnelle qui augmente de soixante-deux millions francs guinéens (62 000 000GNF), les taxes d'Etat civil et de publicité augmentent chacune de cent millions francs guinéens (100 000 000 GNF) tandis que la taxe d'hygiène et de salubrité publique elle, attend un accroissement de 200 %. Les droits et redevances du domaine passent d'un milliard six cent Cinquante-trois millions francs guinéens (1 653 000 000GNF) en 2021 à 2 milliards sept cent vingt millions quatre cent soixante-quinze (2.720.475. 000GNF) en 2022, soit un accroissement de 64,57% », a expliqué le maire.


AGP/12/04/022 AOK/AND

COMMENTAIRES

AGP TV