« La filière café a pris un grand essor en Guinée Forestière et en Moyenne Guinée avec une projection de plantations de café Arabica du Rwanda de 3 200 hectares », dixit le ministre du Commerce Boubacar Barry

Conakry, 25 avril (AGP) - Le ministre du Commerce, Boubacar Barry a, au cours de la plénière du 24 avril 2019 de l’Assemblée nationale, soutenu que, l’accord international sur le café est le septième du genre depuis la création de l’Organisation internationale du Café (OIC) en 1962.
Partant, le ministre du Commerce, Boubacar Barry a rappelé que, le 25 janvier 2008, le conseil de l’OIC a approuvé la résolution N° 436 portant désignation de l’OIC comme dépositaire de l’accord 2007. Un accord qui est le 7ème du genre depuis la création de cette institution.
« Il a été conclu par 77 membres du conseil international du café, réuni à Londres le 28 septembre 2007 et notre pays, la Guinée l’a approuvé, le 2 juillet 2008 », rappelle-t-il.
Les procédures juridiques, dit-il, imposent par conséquent la ratification de l’accord et sa promulgation pour son entrée en vigueur afin de bénéficier des avantages et accompagnement liés à notre adhésion.
Le café est produit en Guinée Forestière, précisément dans les préfectures de Macenta, N’zérékoré, Kissidougou, Guéckedou, Beyla, Lola et Yomou ; en Haute Guinée à Kouroussa et Faranah et en Moyenne Guinée à Mamou, Dalaba et Labé.
M. Barry a, par ailleurs souligné que, dans le cadre de l’initiative du président de la République, le Pr Alpha Condé pour le développement des cultures agricoles d’exportation, la filière café a pris un grand essor en Guinée Forestière et en Moyenne Guinée avec une projection de plantations de café Arabica du Rwanda de l’ordre de 3 200 hectares.
« Les contraintes clés auxquelles est confronté ce secteur sont d’origine organisationnelle et logistique, plus particulièrement liées au vieillissement des vergers et à la faiblesse des infrastructures », conclut le ministre du Commerce.
AGP/25/04/019 - TB/JPO/KZ

COMMENTAIRES

AGP TV