spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteEntente avec la CEDEAO/Dialogue inclusif : La Diplomatie douce et gagnante ...

Entente avec la CEDEAO/Dialogue inclusif : La Diplomatie douce et gagnante de Dr Morissanda Kouyaté

Publié le

spot_img

Conakry, 28 Déc(AGP)- En Novembre dernier, les autorités de la transition et la CEDEAO avaient trouvé un accord fixant à 24 mois,  la durée de la transition guinéenne avec les 10 points retenus et toujours défendus par le CNRD et son gouvernement depuis le début de l’année.

Cet accord entériné le 03 décembre 2022 lors du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernements de la CEDEAO, tenu à Abuja, a été obtenu dans la sérénité et le respect de la souveraineté du peuple de Guinée, jalousement acquise le 02 octobre 1958.

Mais qui est l’artisan de cette « nouvelle victoire de la Guinée » ?

Pour plusieurs observateurs rencontrés par notre rédaction, la diplomatie guinéenne a été à l’œuvre car disent-ils la Guinée a su exploiter les divergences qui existeraient entre certains chefs d’Etat de la sous-région pour glisser ses cartes. La tournée qu’avait effectuée le ministre des Affaires Etrangères, Dr Morissanda Kouyaté dans certaines capitales, a pesé dans la balance. Une diplomatie douce et gagnante a été menée dans les « coulisses » par le Prix Nelson Mandela, a laissé entendre un acteur de la société civile.

Vous pensez que l’arrivée de cette équipe technique de la CEDEAO à Conakry était fortuite, s’interroge un ancien diplomate à la retraite ?  

Et de répondre « Tout a été discuté, arrêté et bien ficelé entre les autorités guinéennes et les responsables de la CEDEAO, avant que cette « fameuse équipe », ne débarque à Conakry. C’était une manière d’embellir les choses pour prouver à l’opinion que les deux (2) parties ont trouvé un consensus sur la base du travail effectué par l’équipe des experts de la CEDEAO. La diplomatie guinéenne avait fini de faire le travail », affirme cet ancien diplomate reconvertit dans l’agriculture.

S’agissant du dialogue inclusif demandé par la CEDEAO, Dr Morissanda Kouyaté est catégorique :

« Il n’y a pas deux cadres de dialogue, il n’y a qu’un seul, celui qu’on nous demande de faire.  C’est ce que nous sommes en train de faire. Il n’y a pas d’ambiguïté. Ce que nous sommes en train de faire, c’est exactement ce que les chefs d’Etat demandent. C’est à dire un cadre de dialogue inclusif. Et ça, si vous regardez, le premier ministre a fait du porte-à-porte, il est allé partout. Mieux, les trois facilitatrices ont fait également la même chose.

Durant tout le dialogue, il a été dit que « la porte reste ouverte et que tous les frères et sœurs doivent se retrouver ». Donc nous sommes exactement dans la dynamique de ce que demande la CEDEAO. C’est ce qu’on est en train de faire, il n’y a pas de contradiction entre nous. Nous sommes en train de faire ce qu’ils nous recommandent. Et comme le chef de l’Etat l’a dit, on continuera à faire tout pour faire venir les autres. C’est ça la main tendue.

Concernant le chronogramme, le président de la transition a envoyé un courrier à ses pairs de la CEDEAO, dans ce courrier il a mentionné que le chronogramme de de deux ans commence le 1er janvier 2023 », a déclaré le Chef de la diplomatie guinéenne, dans un média de la place.

La Rédaction

Articles récents

CHAN 2022: Le Sénégal sacré champion d’Afrique

Conakry, 04 fev (AGP)-Le Sénégal est vainqueur face l’Algérie, pays hôte, en finale du...

Journée de citoyenneté et d’Assainissement au Marché Madina / Les citoyens fortement mobilisés pour la cause

Conakry, 04 fév (AGP)- Les marchands étalagistes et autres vendeurs ambulants rangés derrière les...

Boké-Economie : Le PM visite le Centre d’hémodialyse de l’hôpital ANAIM de Kamsar

Boké, 04 fév (AGP)-Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Bernard Goumou en compagnie...

Mamou: 24 Structures de jeunes et de femmes de la région bénéficient des outils de travail

Mamou, 04 fév (AGP)- Dans le cadre de l'autonomisation des jeunes et des femmes...