spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteEnvironnement/COP15: La Guinée adhère au Cadre Mondial de la Biodiversité de Kunming...

Environnement/COP15: La Guinée adhère au Cadre Mondial de la Biodiversité de Kunming (Montréal)

Publié le

spot_img

Conakry, 03 janv. (AGP)- A l’issue de la 15ème Conférence des parties à la convention sur la diversité biologique des Nations Unies (COP 15)  qui a regroupé les Etats, du 07 au 19 Décembre 2022 à Kunming (Montréal) au Canada, pour élaborer un plan d’action pour la nature au cours de la prochaine décennie, la Guinée a adhéré au Cadre Mondial de la Biodiversité.

Ce cadre comporte quatre objectifs à long terme, liés à la Vision 2050 pour la biodiversité :

Il s’agit de l’intégrité, la connectivité et la résilience de tous les écosystèmes qui sont maintenues, améliorées ou restaurées, ce qui accroît considérablement la superficie des écosystèmes naturels d’ici à 2050 ; La diversité génétique au sein des populations d’espèces sauvages et domestiquées est maintenue, ce qui préserve leur potentiel d’adaptation ;

La biodiversité est utilisée et gérée de manière durable et les contributions de la nature aux populations, y compris les fonctions et les services des écosystèmes, sont valorisées, maintenues et renforcées. Celles qui sont en déclin sont restaurées, ce qui favorise la réalisation du développement durable, au profit des générations actuelles et futures d’ici à 2050 ;

Les avantages monétaires et non monétaires découlant de l’utilisation des ressources génétiques et de l’information de séquençage numérique sur les ressources génétiques, ainsi que des connaissances traditionnelles associées aux ressources génétiques, selon le cas, sont partagés de manière juste et équitable, y compris, le cas échéant, avec les peuples autochtones et les communautés locales, et augmentent considérablement d’ici à 2050. Associer les connaissances traditionnelles aux ressources génétiques tout en les protégeant ;

Des moyens de mise en œuvre adéquats, y compris des ressources financières, le renforcement des capacités, la coopération technique et scientifique, ainsi que l’accès aux technologies et leur transfert, afin de mettre pleinement en œuvre le Cadre mondial de la biodiversité de Kunming à Montréal, sont garantis et équitablement accessibles à toutes les Parties, notamment aux pays en développement, en particulier aux pays les moins avancés et aux ‘’petits’’ États insulaires en développement, ainsi qu’aux pays à économie en transition, en comblant progressivement le déficit de financement de la biodiversité de 700 milliards de dollars par an.

Cette rencontre a été une priorité pour le gouvernement canadien, pour qu’elle puisse donner des résultats souhaités pour la nature, a-t-on indiqué.

AGP/03/01/023                  FDF/AND        

 

Articles récents

Kindia-Bangouya: Un nouveau cas de tremblement de terre signalé à Lamban Foula

Kindia, 06 Fév. (AGP)- La commune rurale de Bangouya située à 40km du chef-lieu...

Siguiri : Un taxi motard et son passager périssent dans un accident sur la route de Tiguibery

Siguiri, 06 Fév(AGP)- Ce terrible accident qui a occasionné la mort de deux personnes...

Mandiana/Société : A 105 ans Assa-Kouman Condé, intronisé Doyen des CONDE de la préfecture

Mandiana, 06 Fév(AGP)- Assa-Kouman Condé a été  intronisé dimanche 05 février 2023, Doyen des...

Kindia: Colonel Mamadi Doumbouya élargit la campagne d’assainissement au-delà du grand Conakry

Kindia, 06 fev (AGP)-En immersion à Kindia, le Président de la Transition, le colonel...