spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéInternationalErdogan : l'OTAN ne doit pas être partie prenante dans le conflit...

Erdogan : l’OTAN ne doit pas être partie prenante dans le conflit ukrainien

Publié le

spot_img

ANKARA, 9 juillet /TASS/. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu’il comptait aborder, lors de sa participation au sommet de l’OTAN aux Etats-Unis, les questions de la lutte contre le terrorisme, de Gaza et de l’Ukraine, en particulier le fait que l’Alliance ne doit pas devenir partie prenante au conflit.

« Nous attendons de ce sommet un résultat qui tienne compte de nos intérêts de sécurité nationale et renforce la solidarité au sein de l’Alliance. Lors de nos rencontres [à Washington], nous attirerons l’attention sur la menace croissante du terrorisme dans le monde et soulignerons la nécessité d’intensifier les efforts de l’OTAN dans ce domaine. Nous maintenons une position de principe sur le conflit en Ukraine. Nous soutenons son intégrité territoriale et considérons qu’il est inacceptable que l’OTAN devienne partie prenante de la guerre en Ukraine », a déclaré M. Erdogan aux journalistes avant son départ pour les Etats-Unis, selon la page X de son administration.

Il a ajouté que « chaque jour où des armes sont utilisées [en Ukraine] confirme la justesse de la position de la Turquie » sur cette question.

Erdogan a également déclaré qu’il comptait « mettre à l’ordre du jour du sommet le massacre en cours du peuple palestinien par Israël. Nous n’avons pas réussi à obtenir ce que nous voulions de l’OTAN concernant Israël et la Palestine. Les efforts de la communauté internationale ne sont pas encore suffisants pour arrêter Israël. Nous allons remettre ces questions à l’ordre du jour de nos rencontres aux Etats-Unis et espérons obtenir les résultats que nous espérons. Des discussions sérieuses ont eu lieu à Doha. Le chef du Mossad s’est également rendu au Qatar. Certaines mesures ont été prises, mais elles ne sont pas encore finalisées », a souligné le dirigeant turc.

Il a également rappelé que la Turquie « fait partie des cinq pays de l’OTAN qui constituent l’épine dorsale de l’organisation », ce que partagent les autres membres de l’Alliance. Il a indiqué qu’il rencontrerait le nouveau secrétaire général de l’OTAN, Mark Rutte, lors du sommet.

Le nouveau sommet de l’OTAN, programmé pour coïncider avec le 75e anniversaire de l’organisation, se tiendra dans la capitale américaine du 9 au 11 juillet.

AGP/09/07/024        Source: Tass

Articles récents

Boké : Lancement ce samedi des travaux de construction et de bitumage de la route Boké-Québo

Boké, 18 Juil(AGP)- Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Amadou Oury Bah est attendu...

Siguiri/Médias : À peine relancées, les installations de la RTG confrontées au manque d’électricité

Siguiri, 18 Juil(AGP)- L'euphorie des nostalgiques des programmes de la Radio et Télévision nationale...

Guinée/Médias : 25 journalistes à l’école de l’animation des émissions interactives

Conakry 18 juil ( AGP)- Le Directeur général du centre de formation et de...

Guinée/ Huawei : Tenue à Conakry d’un forum sur la corrélation entre les technologies, les mines et l’énergie

Conakry, 18 juil (AGP)- C'est dans un réceptif hôtelier de Conakry que s'est tenu...