spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéPolitiqueGuinée : En 2 ans seulement !

Guinée : En 2 ans seulement !

Publié le

spot_img

Au fil du temps, la Guinée se remet sur ses pieds

La deuxième tranche des 2 ans de la gestion du pouvoir par le CNRD en Guinée, est symbolique pour qui sait lire le parcours de cette nation. 365 jours de marche pour répondre aux aspirations d’un peuple dont l’histoire a fasciné toute l’Afrique.

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.

Au petit matin du 05 Septembre 2021 le peuple de Guinée s’est réveillé non sans émotion, apprenant qu’une nouvelle page de son histoire vient d’être tournée. Cette date, désormais gravée dans la mémoire collective, s’inscrit en lettre d’or sur la longue liste des temps forts de l’histoire  de notre pays, la Guinée.

L’Armée sous la direction du Colonel Mamadi Doumbouya venait de prendre en main les destinées de notre pays, écrasé dans ses fondements socio-économiques par un certain système rétrograde. Des décennies durant, le pays a été plongé dans une zone d’ombre indescriptible : clientélisme, communautarisme, despotisme, détournements, corruption, gabegie….

C’est dans l’espoir de changer la donne que Colonel Mamadi Doumbouya, à la tête de l’Armée nationale, a fait don de soi ce 05 septembre en renversant le régime en place. Une décision ultime qui    jetait ainsi les bases d’une nation et d’un Etat axés sur des valeurs cardinales précises : dialogue et concertation, unité nationale, justice sociale, égalité des chances, moralisation de la vie publique, respect des droits et obligation de résultats dans l’intérêt supérieur de la nation.

En si peu de temps, le président du CNRD a réussi à développer une toile de confiance rarement obtenue auprès de l’opinion par un dirigeant guinéen ; ce qui est une grande première quand on sait que le Guinéen est devenu très exigeant vis-à-vis de ses gouvernants. Puis, ce légionnaire, à l’allure d’un lion et à la taille d’un colosse, a restitué la Case de Belle-vue à la famille du Président Ahmed Sékou Touré, le père de l’indépendance de la Guinée, en même temps il rebaptise l’aéroport international de Conakry qui porte désormais le nom d’Ahmed Sékou Touré. Un fait marquant quand on sait que l’acte honore la mémoire de cet autre illustre guinéen du 28 septembre 1958.

Pour faciliter la circulation des populations et leurs biens, Colonel Mamady Doumbouya, a fait  relancer et achever les travaux de réalisation d’infrastructures routières. Notons, la route nationale Coyah-Dabola, l’axe Coyah-Farmoriyah, les échangeurs de Kagbélen et de Km36… qui étaient en souffrance suite à des bisbilles mesquines entre l’Etat et les sociétés adjutatrices. Toutes ces infrastructures ont été inaugurées et mises à la disposition de la population.

Dans la même lancée, le Chef de l’Etat a accéléré l’accord de financement d’autres axes comme Labé-Mali-Kédougou sur financement de la BID, Kankan-Mandiana, et plus de 200 Km  de voieries urbaines dans la seule ville de  Conakry.

En ordonnant la poursuite des activités des sociétés minières sur toute l’étendue du territoire national, le président de la transition avait insisté sur le respect des engagements pris par les uns et les autres vis-à-vis de l’Etat guinéen car dit-il  désormais les fonds seront gérés de façon rigoureuse, conformément à l’orthodoxie en la matière.

Du coup, ce geste hautement salutaire restitue à la Guinée son portrait de pays où les investissements sont protégés et l’environnement économique est plus que favorable.

Sous Colonel Mamadi Doumbouya, la Guinée fait son entrée dans la catégorie des pays à revenu intermédiaire, selon la Banque mondiale.

En pleine transition politique, la Guinée quitte la liste des pays à revenu faible et aspire en quelques années intégrer la liste des pays émergents.

Par ailleurs, l’image de la Guinée s’est vue réconfortée auprès des autres pays par l’enclenchement d’une machine diplomatique de pointe. Par elle, la CEDEAO, l’Union africaine, les Nations Unies, l’Union Européenne, bref le monde entier respecte désormais la Guinée qui se dote d’instruments de coopération, de bonne gouvernance et de consolidation des conventions internationales dans le strict respect de sa souveraineté,  des droits de l’homme et des citoyens.

Comme pour dire et certifier que la Guinée sous le leadership du Colonel Mamadi Doumbouya ne sera pas en mage des autres nations dans le progrès vers le millénaire de développement et de la croissance qu’aspire le monde.

La Rédaction

 

Articles récents

BADEA : 50 milliards USD pour la transition énergétique en Afrique

Les réalisations de la  Banque arabe pour le développement économique en Afrique depuis sa...

N’Zérékoré : Un accident de la route fait 03 morts et 2 blessés au quartier Dorota

N’Zérékoré, 30 mai (AGP)-Un accident de la circulation a coûté la vie à trois...

Conakry/ Société : Un acteur de la société civile s’exprime sur le discours de présentation de la politique générale du Premier ministre

Conakry, 30 mai( AGP)- Le premier vice-président chargé des questions financières de la société...

Yémen : les Houthis affirment avoir abattu un drone militaire américain

Les rebelles ont diffusé, mercredi, des images montrant un drone pris pour cible par...