spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteGuinée : La ministre Aminata Kaba lance les travaux de l’atelier de validation...

Guinée : La ministre Aminata Kaba lance les travaux de l’atelier de validation de la première Politique Nationale de l’Emploi 2024-2030

Publié le

spot_img

Conakry 9 juil (AGP)- La ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, Aminata Kaba, a lancé ce mardi, 09 juillet 2024, les travaux de l’atelier de validation de la Première Politique Nationale de l’Emploi (PNE) 2024-2030, en présence des membres du gouvernement, du représentant adjoint du PNUD et des secrétaires généraux des départements ministériels.

La Politique Nationale de l’Emploi (PNE) est un document issu d’un travail participatif et inclusif de tous les acteurs publics, privés et des partenaires sociaux. Aussi, elle est centrée sur trois objectifs à savoir : – La maximisation de la création d’emplois productifs et décents ; L’amélioration de la qualité des emplois ; Et la réduction des inégalités dans l’emploi, a-t-on indiqué.

En outre, cette politique s’articule autour de cinq (5) orientations stratégiques qui sont : 1- Promouvoir l’emploi décent et productif dans les politiques macroéconomiques, les stratégies sectorielles, régionales et locales de développement.

2- Renforcer l’adéquation des compétences et l’employabilité.

3- Favoriser le développement des entreprises et la formation des MPME.

4- Accélérer les mesures actives d’insertion dans l’emploi des groupes vulnérables, en particulier les jeunes et les femmes.

5- Renforcer la gouvernance du marché de l’emploi, le dialogue social et le système d’information du marché du travail.

Dans son discours d’ouverture, la ministre Aminata Kaba a fait savoir que « c’est la première fois que notre pays se dote d’une politique nationale de l’emploi, c’est donc avec un immense plaisir et un réel privilège que je procède aujourd’hui au lancement des travaux de l’atelier de validation de cette politique nationale de l’emploi pour la période 2024-2030 ».

Dans le même cadre, la ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, a souligné : « Cela  dénote une fois de plus de la ferme volonté du Chef de l’État, le Général de corps d’armée, Mamadi Doumbouya de bâtir une Guinée nouvelle, une Guinée forte, une Guinée résiliente à travers la création d’un environnement propice et favorable à l’essor de notre économie nationale et à la création d’emplois décents et durables pour chaque citoyen.

Poursuivant, elle a aussi ajouté que, « cette politique nationale est en parfaite harmonie avec les différents documents d’orientation politique et stratégique de notre pays notamment : La vision 2040 pour une Guinée émergente et prospère, et le Programme de Référence intérimaire (PRI) dans ses piliers fondamentaux qui vise notamment à renforcer les compétences et la qualification des jeunes et femmes grâce à une formation professionnelle adéquate. Aussi faciliter l’accès aux financements et fournir un accompagnement technique pour encourager la création de nouvelles entreprises, moteur de croissance et création d’emplois.

Pour clore ses propos, Mme Aminata Kaba a indiqué que « la politique nationale de l’emploi (PNE) que nous apprêtons à finaliser ne doit pas être vue simplement comme un document administratif, mais plutôt comme une feuille de route concrète et vivante, elle doit guider nos actions quotidiennes et orienter nos décisions stratégiques ».

De son côté, le représentant adjoint du PNUD, M. Alassane Bah a d’abord félicité le gouvernement guinéen pour l’initiative d’élaboration de cette politique nationale de l’emploi, qui, selon lui, est une politique transversale qui va contribuer à relever les défis de l’emploi en Guinée. « Les défis qui sont pour nous, le sous-emploi, la présence massive dans le secteur informel puisque dit-il 91% des travailleurs évoluent dans le secteur informel, 31 % sont confrontés au sous-emploi, et nous avons un problème de chômage des jeunes, donc cette politique va contribuer à relever ces défis là à travers l’adéquation formation emploi, à travers l’employabilité, à travers l’entrepreneuriat, à travers la gouvernance du marché du travail. Et nous du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), nous sommes aux côtés du gouvernement pour l’accompagner dans l’élaboration mais aussi dans la mise en œuvre de cette politique à travers l’élaboration d’un plan d’action qui va bientôt voir le jour et qui nous permettra de faire le suivi de la mise en œuvre de cette politique nationale de l’emploi. A-t-il conclu

AGP/09/07/024          TM/FD

Articles récents

MAMOU / ENSEIGNEMENT PRÉ-UNIVERSITAIRE L’inspecteur régional de l’Education dresse le bilan des examens

MAMOU / ENSEIGNEMENT PRÉ-UNIVERSITAIRE L’inspecteur régional de l’Education dresse le bilan des examens de la...

Kérouané/Religion : Ouverture des travaux de la 17ème Conférence de l’Union des Associations AHLOU SOUNNAH WAL DJAMAA de Guinée

Kérouané, 19 juil (AGP)- Kérouané abrite cette semaine la 17ème  Conférence de l'Union des Associations...

Conakry/Matoto: L’autorité communale et le centre national de gestion des catastrophiques sensibilisent sur les risques d’inondation

Matoto, 19 Juil(AGP)- C'est la salle de conférence de la mairie de Matoto  qui...

Trump déclare qu’il souhaite être réélu président des États-Unis pour sauver la démocratie

MILWAUKEE, 19 juillet. /TASS/. L'ancien président américain et candidat républicain à la présidentielle Donald...