spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteGuinée : le CNT passe sous "scanner" les problèmes qui minent le...

Guinée : le CNT passe sous « scanner » les problèmes qui minent le secteur éducatif

Publié le

spot_img

Conakry, 27 août (AGP)-Préoccupé par les résultats catastrophiques des derniers examens nationaux, le Conseil National de la Transition a organisé un débat constructif sur le système éducatif guinéen tenu ce mercredi 24 août 2022 dans la salle de l’hémicycle du palais du peuple.

Cette initiative première du genre, vise à poser un véritable diagnostic et apporter des solutions rapides pour une meilleure qualification du système éducatif en Guinée.

 

Dans son discours d’ouverture des travaux, le Président du CNT Dr Dansa KOUROUMA a rappelé que le système éducatif doit avoir pour objectif fondamental de produire des ressources humaines qualifiées, capables de répondre aux besoins de développement de la Guinée, avant d’énumerer quelques insuffisances du système éducatif. Il s’agit notamment :

– du faible niveau des enseignants,

– faible allocation et mauvaise utilisation du budget de l’éducation nationale,

– insuffisance d’infrastructures de formation,

– inadéquation entre les programmes de formations et les besoins du marché de l’emploi,

– des disparités dans le déploiement des enseignants sur le territoire national,…

 

Dr. Dansa Kourouma a annoncé que le CNT va créer une sorte de vase communicant entre l’institution et les différents segments de l’éducation.

 

Tour à tour, les Ministres de l’enseignement pré-universitaire et l’alphabétisation, Guillaume Hawing, de l’enseignement Technique et de la formation professionnelle, Alpha Bacar Barry et celle de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation Diaka SIDIBE, ont tenté de répondre aux 70 questions posées par les conseillers nationaux à travers les huit commissions permanentes du CNT.

 

La rénovation des infrastructures, le recrutement et la formation des formateurs, la diversification des filières de formation, la digitalisation et l’accompagnement des apprenants notamment du supérieur à travers la revalorisation substantielle des bourses d’entretien et de formation poste universitaire…sont entre autres solutions à court terme, annoncées par les ministres en charge de l’éducation nationale.

 

A rappeler que cette plénière qui a duré 6h (16h-22h), a connu la présence des représentants des autres acteurs et  partenaires du système éducatif. Il s’agit notamment de l’UNICEF, PLAN GUINÉE, AIDE ET ACTION, ANAQ, FEGUIPAE, le syndicat de l’éducation…

AGP/27/08/022           CNT

Articles récents

LE GOUVERNEUR DE LA REGION DE KINDIA PARTAGE DES POUBELLES

Ibrahima Kalil CONDE gouverneur de la région de Kindia, Procède à la répartition des...

Région de Kankan : Cinq (5) communes rurales dissoutes pour ‘’mauvaise gestion…

Siguiri, 03 déc(AGP)- Dans un décret publié, vendredi 02 décembre 2022, le président de la...

Koubia/Santé : 112 équipes constituées pour la distribution des médicaments contre les maladies tropicales négligées

Koubia 3 Déc (AGP)- Une réunion d’orientation des acteurs communautaires dans le cadre de la...