spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéPolitiqueGuinée/Ouverture du cadre de dialogue : ‘’Notre mission est de réunir tous...

Guinée/Ouverture du cadre de dialogue : ‘’Notre mission est de réunir tous les Guinéens au tour de la table pour convenir ensemble de l’avenir du pays’’, dixit le premier ministre

Publié le

spot_img

Conakry 25 nov (AGP)- Dans son discours d’ouverture officielle du cadre de dialogue inclusif, jeudi 24 Novembre, le premier ministre, Chef du gouvernement, Dr Bernard Goumou, a réitéré la volonté du président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya,  de réunir tous les Guinéens au tour de la table pour convenir ensemble, de manière consensuelle et apaisée de l’avenir  du pays.

Pour ce faire, il a rappelé que tous les points soulevés par les uns et les autres peuvent être discutés au cours de cette rencontre de trois (3) semaines.

« Malgré les doutes, les incompréhensions, les suspicions ou les ressentiments,  notre attachement commun à la culture traditionnelle du dialogue pour la résolution des problèmes notamment ceux de notre Nation souveraine, reste de mise. Je suis persuadé que nous avons tous conscience des enjeux de ce  cadre de dialogue inclusif pour l’avenir du peuple de Guinée et de son Etat. Car il s’agit de débattre de bonne foi sur le processus de formalisation des institutions afin de doter la République de Guinée d’une stabilité durable pour sortir  de la transition. Son excellence Mr. le président de la transition, président du CNRD, Chef de l’Etat, chef suprême des armées,  Colonel Mamadi Doumbouya, a institué le cadre de dialogue inclusif inter-Guinéen conformément à l’esprit du dialogue et de la concertation nationale institués par le comité national de rassemblement pour le développement dès le 05 septembre 2021.

Le président de la transition m’a confié la direction de ce cadre dialogue avec pour mission de réunir nos compatriotes au tour de la table pour convenir de manière consensuelle et apaisée de l’avenir  de la Guinée.

C’est ainsi que je me suis rendu dans les sièges où j’ai apprécié l’accueil  fraternel et le désir de s’exprimer sur la forme et le fond du cadre de dialogue avec des  facilitatrices. Nous ne devons pas perdre de vue que l’objet fondamental de cette transition est la rectification institutionnelle et la refondation de l’Etat, celles-ci ne peuvent être envisagées sans l’implication de la Nation que vous représentez à savoir les instances de la transition,  les partis politiques, la société civile et les autorités religieuses. Les pays amis et les partenaires au développement sont également associés au processus notamment la sous-région à travers le Médiateur désigné par la CEDEAO,  Son Excellence Mr. le Président Thomas Yayi Boni dont nous saluons avec respect, la présence parmi nous Aujourd’hui et qui coordonnera avec moi à travers les secrétaires techniques conjoints avec l’appui des facilitatrices, ce cadre de dialogue inclusif.

La durée de cette concertation est de trois(3) semaines, du 25 novembre au 15 décembre 2022. Il sera question d’adopter  les termes de références de ce cadre de dialogue et de travailler sur les treize (13) thématiques retenues :

Il s’agit ici des dix (10) points du chronogramme de la transition validés par la CEDEAO et les trois (3) points additionnels issus de la synthèse des rencontres avec les coalitions politiques et les faitières  des organisations de la société civile » a fait savoir Dr Bernard Goumou.

Quant au Médiateur de la CEDEAO, il a demandé  aux acteurs de privilégier la paix rien que la paix puisque dit-il, « sans la paix pas de développement dans un pays. Pour cela, j’invite le peuple de Guinée à œuvrer pour le renforcement de  la solidarité et de la cohésion sociale », a déclaré le président Thomas YAYI BONI.

AGP/25/11/022                 DAC/AND

Articles récents