spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteGuinée/Page noire : La presse guinéenne en deuil, El hadj...

Guinée/Page noire : La presse guinéenne en deuil, El hadj Mansa Sarbou Keita, correspondant régional de l’AGP à Kankan n’est plus !

Publié le

spot_img

Kankan, 08 sept(AGP)- C’est avec une émotion bien réelle que la presse nationale a appris la perte cruelle du doyen El hadj Mansa Sarbou Keita connu sur sa propre voix ‘’ El hadj Mansa Sarbou Keita : bureau régional AGP pour la radio nationale, décès survenu ce jeudi 8 septembre 2022 à Kankan.

 

Qui était ce passionné de la plume et du micro ?  Né en 1948 à Siguiri, de Mamby et M’Bah Sila Keita. C’est à Siguiri qu’il a fait ses premiers  pas à école Sainte Alexie, collège à Siguiri centre, le lycée à Kindia et ses études supérieures à Conakry. Après un temps à la radio nationale puis muté à Kankan en 1975, après Kankan, il est parti à Faranah puis revenir à Kankan pour devenir correspondant régional de l’Agence Guinéenne de Presse (AGP) en 1988. Il  est père de deux (2) enfants dont une fille.

 

El hadj Fodé Bangaly Fofana l’un des premiers correspondants de la télévision nationale et ancien collaborateur du défunt, sous le choc, témoigne : « C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris le décès de El hadj Mansa Sarbou Keita,  le temps que j’ai partagé avec le doyen Sarbou, c’est lui qui m’a reçu ici à Kankan, quand je venais d’arriver, je ne voulais vraiment pas rester, pour moi j’étais tout simplement venu  vérifié le terrain si je peux rester ou pas mais avec ses conseils,  il m’a convaincu de rester et c’est comme ça qu’on a commencé à travailler. Je ne faisais pas un papier sans le mettre à son appréciation c’était vis-versa, de loin plus âgé que moi, il a plus d’expériences que moi, il connaît le terrain de Kankan mieux que moi mais cela ne l’empêchait pas de me soumettre ses papiers. C’est lui qui m’a fait savoir que nul n’est parfait et nous qui sommes de la presse, constituons des bougies, nous illuminons pour les autres tout en nous consumant » a-t-il affirmé.

 

En 2009,  le doyen El hadj Mansa Sarbou Keita fût le tout premier directeur de la radio Horizon Kankan, Fabou Koulibaly l’un de ‘’ces fruits’’, a ajouté ceci : « avec la disparition de El hadj Mansa Sarbou Keita est vraiment une désolation pour nous. Il a été un grand-homme à Kankan et même en Guinée, il a été un journaliste modèle, il a été l’incarnation du journalisme citoyen, le journaliste qui s’est mis au service de sa nation, le journaliste qui s’est mis au service de son peuple, qui a soudé, qui a contribué à renforcer l’unité nationale, qui a contribué à asseoir un climat de paix à Kankan et en Guinée, perdre cet homme c’est vraiment une perte lamentable, une perte incommensurable. El hadj Mansa Sarbou au-delà de sa compétence dans le journalisme, au-delà de son professionnalisme, a été un homme très humble, très modeste c’est-à-dire malgré son savoir qui était très immense dans le journalisme, est resté toujours cet homme qui passait à l’inaperçu, c’est ça qui m’a façonner beaucoup plus chez lui, c’est dire tout le monde parlait de lui j’ai vu des ministres venir à Kankan ici chercher El hadj Mansa Sarbou pour se confier à lui donc c’était un grand-homme mais il passait toujours inaperçu, il se contentait de ce qu’il avait et moi ça fait presque 9 ans je suis dans ses mains en train d’apprendre le journalisme », s’est-il confié.

 

Pour Famory Keita fils ainé du défunt, après avoir remercié les autorités à tous les niveaux, a précisé que son papa a été exemplaire et une vie de référence dans le journalisme « El hadj Mansa Sarbou a été un papa exemplaire, on est que deux dans la famille moi et ma grand-sœur, il n’avait qu’une seule femme, ce que je retiens de lui, il nous a soutenu depuis l’enfance jusqu’à maintenant il ne fait que nous soutenir, il est parti aujourd’hui en laissant un grand vide, El hadj Mansa Sarbou était une vie de référence dans le cadre du journalisme.  Il me disait chaque fois qu’il n’a rien fait sauf le journalisme et il a eu tout dans ça, c’est dans ça qu’il s’est marié et c’est dans ça qu’il a construit et il a été à la Mecque grâce à sa fonction du journaliste, il a fait 12 Etats américains durant sa carrière », a témoigné son fils.

AGP/08/09/022                      MKK/AND

Articles récents

Somalie : au moins neuf morts dans deux attaques des shebab

Au moins neuf personnes ont été tuées, dont des fonctionnaires locaux, et 10 autres...

Dubréka/An 64 de l’indépendance : Grandiose manifestation des populations

Dubréka, 03 oct (AGP)-A Dubréka, à l’image des autres localités  du pays, le 2...

Boké-Criminalité: Deux corps sans vie retrouvés à Dabiss

Boké, 03 oct (AGP)-La sous-préfecture de Dabiss, située dans la commune rurale de Tanènè,...

Lola/An 64 de l’indépendance : Célébration du 02 octobre dans la préfecture

Lola, 03 oct (AGP)-Lola à l'instar des autres préfectures du pays, le 64ème anniversaire...