spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéPolitiqueGuinée/Politique: Des acteurs sociopolitiques engagés dans le cadre de dialogue inter-guinéen expriment...

Guinée/Politique: Des acteurs sociopolitiques engagés dans le cadre de dialogue inter-guinéen expriment des inquiétudes

Publié le

spot_img

Conakry, 19 Déc. (AGP) – Le Collectif des acteurs Sociopolitiques engagés dans le cadre de Dialogue inter-guinéen  a animé lundi 19 décembre 2022, à Conakry, une conférence de presse pour exprimer « ses inquiétudes par rapport à une éventuelle modification des points adoptés par vote lors des débats ».

Dans son intervention, Dr. Ibrahima Sory Diallo du parti de l’Alternance Démocratique pour le Changement du Bloc de l’Opposition Constructive (ADC-BOC), a rappelé qu’ils ont appris « le report de ce cadre de dialogue dans un contexte inapproprié dont ils n’ont pas compris ».

«  A l’ouverture du cadre de dialogue inclusif, nous avons claqué la porte et nos recommandations ont été prises en compte. Par après, nous sommes revenus, nous avons travaillé dans les groupes thématiques, tout s’est passé bien, mais on devrait venir signer les documents le même jour. Cette activité a été organisée au siège des facilitatrices. On est venus là, on nous annonce qu’il y a un report possible de deux jours qu’on doit faire en plein air sans nous donner la périodicité », a-t-il expliqué.

Poursuivant, il a indiqué que le lendemain, ils ont vu un communiqué qui passe au niveau de la presse qui les a inquiétés.

« Le collectif a décidé de venir informer la presse pour lui dire ce report est injustifié par rapport à ce que nous attendions de ce cadre de dialogue. Si des points qui ont été adoptés par vote, sont modifiés, on ne va pas accepter. C’est pourquoi nous sommes venus avertir avant que le moment venu, qu’on constate cela, et qu’on nous dit que nous n’avons pas alerté cela. C’est pourquoi nous avons jugé d’organiser cette conférence de presse qui n’est pas contre Paul ou Pierre mais, pour nous les participants, les panélistes pour être édifiés », soutient-il.

Et d’ajouter que cette situation ne relève pas des facilitatrices.

« Lors du déroulement de ce dialogue, ces dames ont été braves, elles ont animé le cadre avec convivialité, nous sommes fiers d’elles. Mais, si on a des inquiétudes politiques et sociales, nous devons exposer cela », a conclu le conférencier.

AGP/19/12/022                       AOK/AND

Articles récents

CHAN 2022: Le Sénégal sacré champion d’Afrique

Conakry, 04 fev (AGP)-Le Sénégal est vainqueur face l’Algérie, pays hôte, en finale du...

Journée de citoyenneté et d’Assainissement au Marché Madina / Les citoyens fortement mobilisés pour la cause

Conakry, 04 fév (AGP)- Les marchands étalagistes et autres vendeurs ambulants rangés derrière les...

Boké-Economie : Le PM visite le Centre d’hémodialyse de l’hôpital ANAIM de Kamsar

Boké, 04 fév (AGP)-Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Bernard Goumou en compagnie...

Mamou: 24 Structures de jeunes et de femmes de la région bénéficient des outils de travail

Mamou, 04 fév (AGP)- Dans le cadre de l'autonomisation des jeunes et des femmes...