spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteGuinée : '' Près de 76 millions de femmes ont subi des...

Guinée :  » Près de 76 millions de femmes ont subi des violences physiques ou sexuelles de la part de leurs conjoints », dixit la présidente du RFSG

Publié le

spot_img
Conakry, 7 déc ( AGP)-A l’occasion de la célébration des 16 jours d’activisme 2023 en Afrique sous le thème :  » Tous Unis !Investir pour prévenir la violence à l’Égard des Femmes et des Filles « , le Réseau des Femmes Syndicalistes de Guinée (RFSG) a sorti une déclaration ce jeudi, 07 décembre 2023, à la bourse du travail dans la commune de Kaloum.
Durant ces 16 jours d’activisme, il s’agira de mener des activités d’information des travailleurs et travailleuses dans leur secteur d’activité respectif, mais aussi et surtout de plaidoyer auprès des différents décideurs à tous les niveaux pour sensibiliser les uns et les autres sur les méfaits de la violence faite à l’endroit des femmes et des filles à différents niveaux de la société. A-t-on indiqué
Dans sa déclaration, la présidente du comité des Femmes, Hadja Oury Baïlo Diallo a déclaré que :  » depuis 1991, la communauté internationale célèbre chaque année la journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des Femmes, cette commémoration qui va du 25 novembre au 10 décembre 2023 soit 16 jours d’activisme destinés à galvaniser l’engagement individuel et collectif pour prévenir et lutter contre toutes les formes de violence à l’égard des Filles et des Femmes.
Poursuivant, Hadja Oury Baïlo Diallo, a ajouté que les statistiques indiquent que près de 76 millions de femmes ont subi des violences physiques ou sexuelles de la part de leurs conjoints.
D’après le réseau des femmes élues locales d’Afrique 40% (soit quatre femmes sur dix) en Afrique de l’ouest et près de six femmes sur neuf (soit 65%) en Afrique centrale sont victimes de violences.
Ces chiffres sont encore plus élevés dans certains pays ne disposant ni de politique, ni de mesures de protection effective des femmes.
En Guinée, selon des données du ministère de la Promotion féminine, de l’Enfance et des personnes vulnérables, plus de 80% des femmes sont victimes de maltraitance physique dans leur foyer ou de la part des personnes proches.
Pour terminer, Hadja Oury Baïlo Diallo a au nom des Femmes syndicalistes lancé un appel pressant à l’endroit du gouvernement de la transition, afin que la République de Guinée ratifie entre autres la convention 190 de l’OIT sur la violence en milieu de travail à l’instar de plusieurs pays et en raison de l’importance de cette convention pour la protection des droits de tout le monde en milieu du travail, mais surtout pour les Filles et Femmes travailleuses.
AGP/07/12/023                       TM/ABD

Articles récents

Kérouané/Religion : Ouverture des travaux de la 17ème Conférence de l’Union des Associations AHLOU SOUNNAH WAL DJAMAA de Guinée

Kérouané, 19 juil (AGP)- Kérouané abrite cette semaine la 17ème  Conférence de l'Union des Associations...

Conakry/Matoto: L’autorité communale et le centre national de gestion des catastrophiques sensibilisent sur les risques d’inondation

Matoto, 19 Juil(AGP)- C'est la salle de conférence de la mairie de Matoto  qui...

Trump déclare qu’il souhaite être réélu président des États-Unis pour sauver la démocratie

MILWAUKEE, 19 juillet. /TASS/. L'ancien président américain et candidat républicain à la présidentielle Donald...

Niger : le FMI valide le décaissement de 71 millions de dollars

Le fonds monétaire international a décaissé environ 71 millions de dollars au profit du...