spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteGuinée/Procès des évènements du 28 septembre : "Ils ont violé mes deux...

Guinée/Procès des évènements du 28 septembre : « Ils ont violé mes deux sœurs aux 32 escaliers du Camp Alpha Yaya Diallo », révèle Cécé Raphaël Haba

Publié le

spot_img

Conakry, 09 nov(AGP)- Suite aux évènements du 03 décembre 2009 qui ont conduit à la chute du régime du président Moussa Dadis Camara, le capitaine Cécé Raphaël Haba a affirmé que ses parents et son domicile ont été pris pour cible par ses collègues militaires.

Il a tenu cette déclaration dans la matinée du mercredi, 09 novembre 2022, aux alentours de 9 heures 50 minutes au tribunal de Dixinn, délocalisé dans l’enceinte de la Cour d’Appel de Conakry sous les auspices de Ibrahima Sory 02 Tounkara, président dudit tribunal.

Le 03 décembre 2009, date à laquelle, le président Moussa Dadis Camara a été touché par balle au Camp Koundara, par son aide de camp, commandant Aboubacar Toumba Diakité, des militaires lourdement armés, selon lui, ont fait irruption dans son domicile pour emporter tous ses biens.

« Des militaires ont pris mes deux sœurs pour les envoyer aux 32 escaliers du Camp Alpha Yaya Diallo pour les violer. Mon père aussi a été trainé jusqu’à ce que mort s’en est suivi », regrette l’accusé avant d’ajouter que ces militaires sont partis avec sa mallette.

Selon lui, même son enfant n’a pas échappé à la colère de ces militaires qui cherchaient vaille que vaille à mettre un terme à sa vie n’eut été l’aide de colonel Claude Pivi.

Il a par ailleurs signalé que le 28 septembre 2009, c’est lui en personne qui détenait les deux téléphones du commandant Aboubacar Toumba Diakité au chevet de sa femme qui était en état de famille très avancé.

AGP/09/11/022 TB/ABD

Articles récents