spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteGuinée/Procès des événements du 28 septembre : « Le colonel Abdoulaye Chérif...

Guinée/Procès des événements du 28 septembre : « Le colonel Abdoulaye Chérif Diaby est un accusé qui veut à tout prix couvrir certaines responsabilités », révèle Me Lancinet Sylla

Publié le

spot_img

Conakry, 16 nov(AGP)- Au terme d’une journée de labeur, Me Lancinet Sylla, l’un des avocats du commandant Aboubacar Toumba Diakité a affirmé dans la soirée du mardi, 15 novembre 2022, que le colonel-médecin, Abdoulaye Chérif Diaby s’est inscrit dans une logique de dénégation systématique des faits qui lui sont reprochés.

A l’entame de ses propos, Me Lancinet Sylla a indiqué que le colonel-médecin qui fut ministre de la Santé et de l’hygiène publique au moment des faits est un accusé qui veut à tout prix couvrir certaines responsabilités. Si non, selon lui, ce qui s’est passé au Stade du 28 septembre 2009 est connu.

Poursuivi pour non-assistance de personne en danger, l’accusé nie toute  implication dans l’escamotage des corps des victimes des événements, survenus, le 28 septembre 2009, dans les différentes morgues des CHU de Conakry et l’abandon des victimes.

« Il y a eu des corps qui ont été subtilisés, et il y a eu d’autres qui ont été vus au niveau du camp Almamy Samory Touré. Vous avez un premier camion militaire contenant plus de 22 corps et vous avez 3 autres camions qui ont été vus plus tard vers 17 heures contenant aussi plus de 54 corps et ça résulte des constatations faites par le général Mamadouba Toto Camara. Vous avez également le général Edouard Théa qui a aperçu le colonel Abdoulaye chérif Diaby du côté de la résidence du feu général Lansana Conté, là où, il y avait ces camions militaires », explique Me Sylla,

Pour lui, le colonel Abdoulaye Chérif Diaby est en train de couvrir le président Moussa Dadis Camara, considéré par certains observateurs comme la pièce maitresse des événements malheureux survenus, le 28 septembre 2009 au Stade du même nom.

«Il est en train de couvrir également, tous ceux qui sont avec le président Dadis, tous ceux qui sont impliqués dans ces événements et ceux qui sont venus lui arracher des corps dont le capitaine Marcel Guilavogui », révèle Me Sylla avant d’ajouter qu’ils ont amené les corps au camp Samory pour les dissimuler et les enfouir dans les fosses communes.

Quant à Me Bomby Mara, l’avocat du colonel Abdoulaye Chérif Diaby, l’occasion a été offerte à son client par ce tribunal, pour donner sa part de vérité dans cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive en Guinée. Pour lui, son client se sent véritablement au fond de son cœur à l’aise.

AGP/16/11/022   TB/ABD

Articles récents

Guinée/Procès des événements du 28 septembre : ‘’Ce n’est pas par peur d’affronter les débats que le président Dadis s’est…’’, Me Antoine Pépé Lamah

Conakry, 05 déc(AGP)- Interpelé sur le renvoi de l’audience, l’un des avocats de l’ex président...

Mandiana/Forum des jeunes : Plus de 90 jeunes venus des régions de Kankan et Faranah prennent part aux travaux ouverts ce lundi

Mandiana, 05 Déc(AGP)- Le gouverneur de la région administrative de Kankan, général à la retraite,...

Guinée/Santé : Tenue d’un séminaire d’appropriation des documents harmonisés et validés de la Prévention et Contrôle des Infections (PCI)

Un séminaire d’appropriation des documents harmonisés et validés de la Prévention et Contrôle des...

N’zérékoré/société : La population de Kobela sensibilisée sur l’abandon des MGF et des violences basées sur le genre

N’Zérékoré, 05 Déc(AGP)- L'inspection régionale de l'Action sociale, de la promotion féminine et des personnes...