spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteGuinée/Procès des évènements du 28 septembre : Le commandant Aboubacar Toumba Diakité...

Guinée/Procès des évènements du 28 septembre : Le commandant Aboubacar Toumba Diakité reste droit dans ses bottes face aux accusations

Publié le

spot_img

Conakry, 03 nov(AGP)- Près d’une semaine de bataille judiciaire, l’ancien aide de camp du président Moussa Dadis Camara est resté droit dans ses bottes face aux multiples questions que toutes les parties prenantes au procès lui ont posées à l’occasion des audiences criminelles tenues au tribunal de Dixinn, délocalisé dans l’enceinte de la Cour d’Appel de Conakry.

Après le passage de ses 2 co-accusés qui ont opté, selon lui, pour une ligne de défense qui ne permet pas d’éclairer la religion du tribunal, le commandant Aboubacar Toumba Diakité a promis dès sa première comparution de dire la vérité dans cette affaire qui l’oppose au ministère public.

C’est ainsi, à cette première audience criminelle le médecin-militaire a longuement décrit comment le Conseil National pour le Développent et la Démocratie (CNDD) a conquis le pouvoir et comment il l’a exercé.

Ce passage du commandant Aboubacar Toumba Diakité a suscité beaucoup de débats dans les lieux publics. Chacun y va de son commentaire.

Le procureur, le collectif des avocats de la partie civile et les avocats de la défense des 10 autres accusés se sont livrés à une véritable bataille judiciaire contre le commandant Aboubacar Toumba Diakité qui a toujours clamé son innocence dans ce dossier durant tout le temps que son interrogatoire a pris.

Nonobstant le niveau de leur client que les deux avocats qualifient de ‘’élevé’’, ils ont aussi bataillé de leur manière pour soigner l’image de leur client ternie, selon eux, par ceux-là, disent-ils, qui veulent faire porter à leur client, la responsabilité des tristes événements survenus le 28 septembre 2009, dans l’enceinte dudit Stade.

A une des questions de l’un des avocats du président Moussa Dadis Camara, demandant son état d’âme aujourd’hui dans ce procès, l’accusé répond en ces termes : « Je me sens libéré de la manière dont on m’a caricaturé et de la manière dont on m’a peint. Je remercie le ciel de m’avoir protège de mes ennemis durant ces 13 dernières années. ».

Par contre, pour les avocats de l’ex chef de la junte, capitaine Moussa Dadis Camara, Toumba et ses compagnons qu’il continue, selon eux, à protéger, sont les seuls responsables de ces tristes événements qui ont coûté la vie à une centaine de guinéens suite à un appel des forces vives de la nation au Stade du 28 septembre, contre une éventuelle candidature du capitaine Moussa Dadis à l’élection présidentielle.

Il faut par ailleurs rappeler que ces audiences ont été aussi marquées par la récurrence des questions déjà posées par d’autres acteurs du procès qui a finalement poussé l’accusé à répondre en ces terme ; « J’ai déjà répondu à cette question ou je ne réponds pas à cette question ».

AGP/03/11/022   TB/ABD

 

 

Articles récents

LE GOUVERNEUR DE LA REGION DE KINDIA PARTAGE DES POUBELLES

Ibrahima Kalil CONDE gouverneur de la région de Kindia, Procède à la répartition des...

Région de Kankan : Cinq (5) communes rurales dissoutes pour ‘’mauvaise gestion…

Siguiri, 03 déc(AGP)- Dans un décret publié, vendredi 02 décembre 2022, le président de la...