spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteGuinée/Procès des évènements du 28 septembre: Me Jocamey Haba soupçonne le général...

Guinée/Procès des évènements du 28 septembre: Me Jocamey Haba soupçonne le général Sékouba Konaté d’être à la base du départ de son client à la présidence

Publié le

spot_img

Conakry, 29 nov(AGP)- Me Jocamey Haba, l’un des avocats du président Moussa Dadis Camara a déclaré que le général Sékouba Konaté a quitté Conakry, le 28 septembre 2009, aux alentours de 9 heures 30 minutes pour se rendre à Macenta, en Guinée forestière sans que le président Dadis ne soit informé.

Cet avocat de la défense a fait cette déclaration, le mardi 29 novembre 2022, au tribunal de Dixinn, délocalisé dans l’enceinte de la Cour d’Appel de Conakry, pendant la phase des question/réponse.

Il a ensuite expliqué brièvement la proximité du général Sékouba Konaté avec un groupe de rebelles dénommé « UNIMO »‘ qui opérait au Libera sous la coordination de Elhadj Kourouma. Ces rebelles, selon Me Haba, étaient fréquents à Macenta.

Répondant à l’une des questions de Me Jocamey Haba relative à la proximité du général Sékouba Konaté aux rebelles de l’UNIMO, l’ex ministre de la sécurité présidentielle, le colonel Claude Pivi, a dit que ce dernier se connait avec beaucoup de rebelles de ce groupe pour avoir vécu ensemble à Macenta.

Selon cet avocat, l’ex patron de l’UPG, feu Jean Marie Doré, avait pu dévisager certains éléments de l’UNIMO au stade du 28 septembre en train de massacrer les manifestants, cependant le général Sékouba Konaté était en séjour à Macenta.

L’accusé dit aussi avoir entendu feu Jean Marie Doré dire que ce mouvement rebelle appelé UNIMO était bel et bien au Stade du 28 septembre pour participer aux tristes événements survenus le 28 septembre 2009 à Conakry.

Pour cet officier au gabarit impressionnant, le président Moussa Dadis Camara ne pouvait pas envoyer des militaires au Stade du 28 septembre pour massacrer les manifestants.

Pour clore son intervention, l’avocat Me Jocamey Haba a déclaré que c’est un complot savamment organisé pour faire partir le président Dadis.

Pour le Colonel Claude PIVI, il ne se reproche de rien dans cette affaire, et il est prêt à être confronté à ses accusateurs.

AGP/29/11/022              TB/AND

 

Articles récents

Kindia-Bangouya: Un nouveau cas de tremblement de terre signalé à Lamban Foula

Kindia, 06 Fév. (AGP)- La commune rurale de Bangouya située à 40km du chef-lieu...

Siguiri : Un taxi motard et son passager périssent dans un accident sur la route de Tiguibery

Siguiri, 06 Fév(AGP)- Ce terrible accident qui a occasionné la mort de deux personnes...

Mandiana/Société : A 105 ans Assa-Kouman Condé, intronisé Doyen des CONDE de la préfecture

Mandiana, 06 Fév(AGP)- Assa-Kouman Condé a été  intronisé dimanche 05 février 2023, Doyen des...

Kindia: Colonel Mamadi Doumbouya élargit la campagne d’assainissement au-delà du grand Conakry

Kindia, 06 fev (AGP)-En immersion à Kindia, le Président de la Transition, le colonel...