spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteGuinée/Procès des évènements du 28 septembre:" Quand je suis rentré à la...

Guinée/Procès des évènements du 28 septembre: » Quand je suis rentré à la présidence, le président m’a dit que le pouvoir est dans la rue, il faut les mater et leur faire regretter de leur acte » dixit Aboubacar Toumba Diakité

Publié le

spot_img

Conakry, 24 oct(AGP)- Les audiences criminelles ont repris dans la matinée du lundi, 24 octobre 2022, aux alentours de 10 heures au tribunal de Dixinn délocalisé dans l’enceinte de la Cour d’Appel de Conakry sous les auspices        d’Ibrahima Sory Tounkara, président dudit tribunal.

À la barre, le commandant Aboubacar Toumba Diakité a indiqué que le moment est venu pour lui d’apporter sa part de vérité par rapport aux évènements survenus, le 28 septembre 2009 au stage du même nom.

Le petit matin, selon lui, le capitaine Marcel Guilavogui et compagnie m’ont réveillé pour me dire que ça ne va dans la cité.

Ainsi, dit-il, je me suis rendu à la présidence pour dire au président Moussa Dadis Camara de n’est pas sortir et de laisser la police et la gendarmerie assurer le maintien d’ordre qui relève de leur compétence.

En réplique, selon lui, le président Moussa Dadis Camara lui a dit en ces termes: » Toumba, le pouvoir est dans la rue, il faut les mater et leur faire regretter de leur acte ».

 » J’ai dit au président non, tu ne sors pas, je ne sors pas. J’ai dit au commandant de salon si tu laisses sortir le président, tu vas me connaître », a-t-il insisté avant d’ajouter que finalement le président est sorti.

Le commandant Aboubacar Toumba Diakité, considéré comme cerveau des évènements survenus, le 28 septembre 2009, avait promis la semaine écoulée  de mettre tout à nu pour permettre au tribunal de comprendre ce qui s’est réellement passé dans ce temple de jeu suite à l’appel des forces vives de la nation.

Pour rappel, Ils sont au nombre de 11 sur le box des accusés, notamment l’ex chef de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara qui a perdu le contrôle du pays le 03 décembre 2009, après avoir reçu une balle de son aide de camp Aboubacar Diakité alias Toumba.

Ainsi, le bouillant aide de camp dont le passage a suscité beaucoup de débats dans la cité a été contraint à l’exil pour sauver sa peau devant les inconditionnels du capitaine Moussa Dadis Camara.

AGP/24/10/022                   TB/AND

 

Articles récents

RÉGION DE KANKAN / BACCALAURÉAT 2024 : L’INSPECTEUR RÉGIONAL DE L’ÉDUCATION PARLE DU DISPOSITIF SÉCURITAIRE ET DES DISPOSITIONS PRISES CONCERNANT LA SURVEILLANCE

RÉGION DE KANKAN / BACCALAURÉAT 2024 : L’INSPECTEUR RÉGIONAL DE L’ÉDUCATION PARLE DU DISPOSITIF...

KANKAN / BILAN DES ACCIDENTS PENDANT LA TABASKI

KANKAN / BILAN DES ACCIDENTS PENDANT LA TABASKI : 3 DEPÔTS DE CORPS ET...

KALOUM / CELEBRATION DE LA FÊTE INTERNATIONALE DE LA MUSIQUE

KALOUM / CELEBRATION DE LA FÊTE INTERNATIONALE DE LA MUSIQUE : LA DIRECTION COMMUNALE...

KANKAN / FIN DES EPREUVES DU BEPC : LES CANDIDATS SE REJOUISSENT DE LEUR BON DEROULEMENT

KANKAN / FIN DES EPREUVES DU BEPC : LES CANDIDATS SE REJOUISSENT DE LEUR...