spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteGuinée/Procès des événements du 28 septembre : Un accusé fait des révélations...

Guinée/Procès des événements du 28 septembre : Un accusé fait des révélations troublantes sur le CNDD

Publié le

spot_img

Conakry, 20 oct(AGP)- L’ancien aide de camp de l’ex chef de la junte, le commandant Aboubacar ‘’Toumba’’ Diakité a fait dans l’après-midi du mercredi, 19 octobre 2022, des révélations troublantes au tribunal de Dixinn délocalisé dans l’enceinte de la Cour d’Appel de Conakry, a suivi l’AGP depuis la salle d’audience.

Placé sous mandat de dépôt, le 27 septembre 2022, l’accusé, le commandant Aboubacar ‘’Toumba’’ Diakité a tout d’abord rejeté d’un revers de la main les faits pour lesquels, il a été trimbalé en justice avant de faire des révélations, notamment comment le CNDD est arrivé au pouvoir et comment il a géré celui-ci.

Face aux multiples accusations qui pèsent contre lui, l’accusé le commandant Aboubacar ‘’Toumba’’ Diakité, le sourire aux lèvres par intermittence a décrit le chemin qu’a emprunté le Conseil National pour le Développement et la Démocratie(CNDD), sous la coordination du capitaine Moussa Dadis Camara pour se hisser au firmament.

Pour réaliser ce rêve dont tenait à cœur le capitaine Moussa Dadis Camara, selon lui, des personnalités militaires non des moindres, notamment lui commandant Aboubacar ‘’Toumba’’ Diakité et le capitaine Marcel Guilavogui ont été mis à contribution.

« C’était entre 2007-2008, je venais d’être muté à la direction générale des services de santé des armées comme chef de service cardiologie. J’étais médecin chef du bataillon des rangers basé à Soronkoni. A l’époque, je ne connaissais pas le président Dadis. Je n’avais jamais entendu parler de lui. Sincèrement ici, l’occasion m’est permise de le dire devant lui, je ne l’ai jamais connu », précise l’accusé, avant d’ajouter que Dadis s’est déplacé pour venir le chercher dans son service mais malheureusement il était absent.

Le lendemain matin, le capitaine Moussa Dadis Camara a pu le joindre par téléphone pendant qu’il prenait son petit déjeuné.

«Je déjeunais le matin, mon téléphone a sonné, mon interlocuteur me dit c’est qui ? Je lui ai dit que c’est Toumba. Toumba c’est toi ? Où tu es ? Je t’envoie quelqu’un. Il m’a envoyé un jeune, avec qui, je me suis rendu à son bureau, où on s’est enfermé. C’était la 1ère rencontre avec le président Dadis », a-t-il expliqué.

Ce jour, selon lui, il lui a présenté sa vision : « j’ai compris qu’il était concerné par le pouvoir. On s’est mis d’accord au cas où ce n’est pas un coup d’Etat. Je lui ai dit que je suis partant, puisque le pouvoir de Lansana Conté était à son crépuscule ».

Dès qu’il a donné son accord, dit-il, le capitaine lui a dit de l’accompagner à Kipé chez feu colonel Kélétigui Faro, où, il lui a présenté à ce dernier en disant que ‘’On a gagné ! Toumba est avec nous’’.

Il faut par ailleurs noter que la comparution hier du commandant Aboubacar ‘’Toumba’’ Diakité devant le tribunal a suscité beaucoup de débats dans la cité,  chacun y allait de ses commentaires.

AGP/20/10/022   TB/ABD

Articles récents