spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéGuinée-Transition : 500 décisions prises en 8 mois

Guinée-Transition : 500 décisions prises en 8 mois

Publié le

spot_img

 

Conakry, 26 août (AGP)- La Session Ordinaire du Conseil des ministres s’est tenue ce jeudi 25 août 2022 de 10H à 12H, sous la haute autorité de son Excellence Monsieur le Président du CNRD, président de la transition, Chef de l’État, Chef Suprême des Armées, le Colonel Mamadi Doumbouya.

 

Après les traditionnels messages du  Chef de l’État, le colonel président Mamadi Doumbouya  a invité le premier ministre, Chef du Gouvernement, à prendre toutes les dispositions pour s’approprier du  contenu du rapport et lui faire des propositions concrètes et réalistes y afférentes ; et d’élaborer un chronogramme pour procéder à sa vulgarisation.

 

Au terme de son message, le Président de la Transition a souhaité la bienvenue aux ministres entrants, celui de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’aménagement du Territoire le Colonel Ibrahima Sory Bangoura, et celui de l’Énergie, l’Hydraulique et Hydrocarbures Monsieur Aly Saïdouba Soumah, tout en renouvelant sa confiance à l’ensemble des membres du Gouvernement.

 

De son côté, le Chef du Gouvernement s’est dit conscient que tout seul, il ne parviendra pas aux résultats escomptés. C’est pourquoi, il en appelle à̀ l’engagement et à la loyauté́ de tous les Ministres à̀ poursuivre l’exécution de la feuille de route assignée au Gouvernement par le Chef de l’État.

 

Dr Bernard Gomou  a invité les Ministres à échanger autour des  points déterminant la suite de l’action globale du Gouvernement notamment  les 500 décisions prises en 8 mois. Le  Premier Ministre a partagé cette réflexion avec les membres du Gouvernement en s’interrogeant : Ne faut-il pas se concentrer sur un certain nombre de décisions en identifiant trois actions phares par secteur, jugées prioritaires pour le Président de la Transition ?

 

Pour ce faire, il a dit que les lettres de missions sectorielles et les décisions du Conseil des Ministres doivent être les outils soumis à un réexamen avant de retenir trois actions majeures à réaliser par département d’ici la fin de l’année, a-t-il indiqué.

 

Sur le  point relatif au Cadre de Développement à Moyen Terme (CDMT)   et la Loi des Finances rectificative (LFR), le Premier Ministre a interpellé le Conseil sur le fait que l’année tire à sa fin et qu’il faut préparer celle à venir. Où en sommes-nous dans les CDMT ? La loi de finances rectificative est-elle prête ? Le Chef du Gouvernement a invité le Ministre du Budget à lui faire un point sur ces leviers de gouvernance et de planification qui rassurent les partenaires et les citoyens.

 

Dans la même logique, le Chef du Gouvernement a indiqué que chaque Ministre doit présenter dans les deux prochains mois la planification budgétaire des investissements de son département. Cela pour accélérer le processus d’exécution et de passation des marchés.

CRCM/AGP/26/08/022                      CM

 

Articles récents

Lula en tête, Bolsonaro résiste, le Brésil en route pour un 2e tour

Conakry, 03 oct (AGP)-L'ancien président de gauche Lula est arrivé en tête du premier...

CAN 2025 : la CAF encourage la candidature de l’Algérie, mais…

Conakry, 03 oct (AGP)-Suite au retrait de l’organisation de la CAN 2025 à la...

Au Burkina Faso, Damiba, le chef de la junte, démissionne après deux jours de tensions

Le départ du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba était réclamé à Ouagadougou par des centaines...