spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteJournée Internationale de la Lutte contre la Corruption : Le Secrétaire Exécutif...

Journée Internationale de la Lutte contre la Corruption : Le Secrétaire Exécutif de l’ANLC-PBG salue la volonté politique du CNRD de combattre la corruption

Publié le

spot_img

Conakry, 12 Déc. (AGP) – A l’ occasion de la célébration de la journée internationale de la lutte contre la corruption, l’Agence Nationale de Lutte contre la Corruption et la Promotion de la Bonne Gouvernance (ANLC-PBG), a animé un point de presse, pour parler du fonctionnement de son institution.

Dans son intervention, M. Mamadou Saïdou Diallo, a tout d’abord, salué la volonté politique du CNRD et de son président, Colonel Mamadi Doumbouya de combattre la corruption et ses corolaires.

Dans son intervention, le Secrétaire Exécutif de L’ANLC-PBG Mamadou Saïdou Diallo, a fait comprendre que l’objectif de cette rencontre est  de magnifier cette journée mais aussi et surtout de leur permettre en tant que nouvelle direction exécutive de l’agence de faire un premier bilan d’une soixantaine de jours depuis qu’ils sont à la tête de ladite agence.

Selon lui, la lutte contre la corruption est une responsabilité collective de tous les guinéens.

« Éventuellement ce qui nous a manqué dans ce pays, c’était la volonté politique et je pense qu’il n’y a aucun doute qu’aujourd’hui avec l’avènement du Comité National du Rassemblement (CNRD), la volonté politique, la volonté du président de la transition est de lutter contre la corruption et d’en faire l’un des piliers de la refondation le plus à démontrer. Par ailleurs, cette volonté à elle tout seul vous conviendrez avec moi vous tous, ne suffit pas ni pour combattre la corruption encore moins l’éradiquer. D’où l’appel que nous faisons ici aujourd’hui en tant qu’agence, en tant qu’institution en charge de la prévention de la détection, de la sensibilisation sur les questions liées à la corruption, à tous les guinéens notamment les médias afin qu’ensemble nous puissions mener ce combat qui, vous conviendrez avec moi était très noble à mener », explique-t-il.

Poursuivant, le conférencier a soutenu que la vision du président de la transition est assez claire pour eux : « On parle de refondation de l’État, de rectification institutionnelle. Pour notre institution, il nous a dit clairement je veux une institution pérenne qui va résister au temps, aux hommes et qui va être opérationnelle à Conakry et dans toutes les régions du pays. La nouvelle structure que nous avons mise en place nous permet de marcher pour l’atteinte de cet objectif et cette vision ».

Par ailleurs, M. Diallo a notifié que les missions de l’ANLC-PBG sont entre autres, de centraliser les informations permettant de prévoir et de déceler les cas de corruption et des infractions assimilées. C’est d’aider la police en cas de besoin ou faire connaître à la population les faits de corruption et témoigner en justice s’il le faut parce qu’ils auront mené des investigations. Mais surtout, de prévenir, de sensibiliser et de faire une mobilisation sociale contre la corruption et les pratiques assimilées à la corruption.

« Les trois piliers qui caractérisent l’ANLC-PBG sont la prévention, la détection et bien évidemment la répression.  Nous ne faisons pas la répression comme la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF). La CRIEF est un tribunal l’ANLC-PBG est un corps de contrôle à l’instar de l’Inspection Générale d’État, de l’Autorité de Régulation des Marchés publics, de l’Inspection Générale des Finances  etc… », a-t-il indiqué

Pour clore, le conférencier a laissé entendre qu’ils ont un sacro-saint principe à l’Agence. C’est qu’ils  ne communiquent pas sur les dossiers qu’ils traitent. Tous les employés de l’agence ont signé des codes de confidentialité.

« On ne parle pas des dossiers qui sont sur investigations à l’Agence. On fait le travail dans le plus grand sérieux, dans le plus grand respect de la déontologie et en fonction des faits qui sont avérés soit on les classe sans suite, soit on les transfert aux autorités judiciaires compétentes », conclut-il.

AGP/12/12/022                   AOK/AND

Articles récents

Kindia-Bangouya: Un nouveau cas de tremblement de terre signalé à Lamban Foula

Kindia, 06 Fév. (AGP)- La commune rurale de Bangouya située à 40km du chef-lieu...

Siguiri : Un taxi motard et son passager périssent dans un accident sur la route de Tiguibery

Siguiri, 06 Fév(AGP)- Ce terrible accident qui a occasionné la mort de deux personnes...

Mandiana/Société : A 105 ans Assa-Kouman Condé, intronisé Doyen des CONDE de la préfecture

Mandiana, 06 Fév(AGP)- Assa-Kouman Condé a été  intronisé dimanche 05 février 2023, Doyen des...

Kindia: Colonel Mamadi Doumbouya élargit la campagne d’assainissement au-delà du grand Conakry

Kindia, 06 fev (AGP)-En immersion à Kindia, le Président de la Transition, le colonel...