spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteKankan/Energie : La Guinée et le Mali plus que jamais engagés...

Kankan/Energie : La Guinée et le Mali plus que jamais engagés à réaliser le barrage hydroélectrique de Fomi

Publié le

spot_img

Kankan, 31 oct(AGP)- Les travaux de la 7ème réunion du comité interministériel de concertation entre la Guinée et le Mali pour le suivi de la mise en valeur du barrage à buts multiples de Fomi, se sont déroulés dans une atmosphère de convivialité dans la commune urbaine de Kankan.

Présidée par le ministre guinéen et de l’énergie, d’hydraulique et des hydrocarbures, la rencontre s’est tenue en présence des cadres et techniciens des deux (2) pays, rapporte le correspondant régional de l’AGP.

La construction du barrage hydroélectrique de Fomi est une volonté confirmée par la signature d’un protocole d’accord portant création d’un comité interministériel de concertation Guinée – Mali depuis mars 2014, où la toute 1ère réunion a été tenue à Bamako en juin 2014. Aujourd’hui la Guinée et le Mali souhaitent  vivement la réalisation de ce barrage à buts multiples.

Aly Saydouba Soumah ministre de l’énergie, d’hydraulique et des hydrocarbures de la Guinée a tenu à préciser : « Ce n’est pas seulement un simple barrage, il faut toujours retenir que le mot à buts multiples signifie entre autre autres  que ce barrage facilitera la navigation, il permettra l’aménagement des terres cultivables, le développement de la pêche. L’infrastructure n’est pas seulement destinée à la préfecture de Kankan mais pour toute la haut-Guinée y compris la partie malienne,  on va tous bénéficié de l’énergie »,  a-t-il indiqué.

En septembre 2017, le gouvernement guinéen d’alors avait  signé avec une société chinoise Yelor Rever Engeniring Consulting YREC un contrat relatif à la construction de ce barrage mais malheureusement pour défaut de financement et la pandémie de la COVID 19,  les travaux ont été arrêtés en décembre 2019. A la fin de cette 7ème réunion interministérielle,  l’espoir est permis, déclare Saydou Traoré, ministre des mines, de l’énergie et de l’eau de la République du  Mali :  « Avec l’entretien que nous avons eu aujourd’hui avec la partie chinoise, cela nous donne l’espoir mais surtout nous avons noté au cours de cette réunion, un engagement total de la part de tous les intervenants, de toutes les parties prenantes du gouvernement de la Guinée par rapport à la mise en œuvre de ce projet. Aujourd’hui,  nous sommes heureux d’annoncer que des actions fortes seront entreprises pour que les travaux qui avaient connu un début d’exécution de 2017 à 2019 puissent reprendre à la faveur de l’engagement du gouvernement de la Guinée d’inscrire dans les projets prioritaires de l’Accord cadre sino-guinéen,  la réalisation du barrage de Fomi. Le Mali a toujours marqué sa volonté, son engagement à contribuer à la prise en charge du coût de l’investissement », a souligné le ministre malien de l’Energie.

AGP/31/10/022            MKK/AND

Articles récents

Guinée/Procès des événements du 28 septembre : ‘’Ce n’est pas par peur d’affronter les débats que le président Dadis s’est…’’, Me Antoine Pépé Lamah

Conakry, 05 déc(AGP)- Interpelé sur le renvoi de l’audience, l’un des avocats de l’ex président...

Mandiana/Forum des jeunes : Plus de 90 jeunes venus des régions de Kankan et Faranah prennent part aux travaux ouverts ce lundi

Mandiana, 05 Déc(AGP)- Le gouverneur de la région administrative de Kankan, général à la retraite,...

Guinée/Santé : Tenue d’un séminaire d’appropriation des documents harmonisés et validés de la Prévention et Contrôle des Infections (PCI)

Un séminaire d’appropriation des documents harmonisés et validés de la Prévention et Contrôle des...

N’zérékoré/société : La population de Kobela sensibilisée sur l’abandon des MGF et des violences basées sur le genre

N’Zérékoré, 05 Déc(AGP)- L'inspection régionale de l'Action sociale, de la promotion féminine et des personnes...