spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteKankan/l’an 1 du CNRD : Plusieurs infrastructures d’intérêts publics réalisées en faveur...

Kankan/l’an 1 du CNRD : Plusieurs infrastructures d’intérêts publics réalisées en faveur des populations (Constat)

Publié le

spot_img

Kankan, 05 Sept(AGP)- Dans son discours à la Nation, le 2 Octobre dernier, le Président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya avait dégagé les raisons de la prise du pouvoir par l’armée et les responsabilités qui les incombent.  Il avait réaffirmé son intention de mettre fin à certains maux qui avaient gangrené le pays, à savoir : le clientélisme et le favoritisme au sein de l’administration, la pauvreté et le chômage des jeunes, l’injustice sociale et surtout la gabegie financière.

 

Pour lier les actes à la parole, il a ouvert beaucoup de chantiers en faveur des populations de la ville de Cheick Fanta Madi Cherif. Au nombre de ces réformes, nous pouvons citer entre autres : La poursuite du bitumage  de la route Kankan – Mandiana qui avait connu des arrêts depuis un moment,  la construction et la rénovation de certains établissements scolaires notamment, l’école primaire Dramé Oumar, lycée Régional Almami Samory Touré, le lycée Alpha Yaya Diallo, l’adduction d’eau potable, l’octroi des gilets de sauvetage aux communautés à la base, le renforcement des capacités des enseignants après un résultat jugé catastrophique, la rénovation de l’université Julius Nyerere, l’assistance aux groupements  féminins et le projet de réconciliation nationale. Ce dernier point a permis aux populations de se regarder en face et de se dire les vérités liées à telle ou telle situation.

 

Ces réformes sont visiblement appréciées non seulement par les populations surtout les cadres de l’administration qui, depuis un certain moment n’ont pas connu ces genres  de réalisations pour une population qui a tant souffert. Pour bon nombre d’observateurs, l’an un du CNRD est élogieux et encourageant, malgré certaines difficultés d’ordre technique et administratif, à savoir : le retard dans le cadre de l’utilisation rationnelle des cadres non postés, tels que les sous-préfets et le remplacement numérique des cadres mis à la retraite, la sédentarisation des cadres ainsi que les cumules de fonctions. Pour les populations, l’électricité, les routes et le problème alimentaire figurent parmi leurs  priorités.

Malgré quelques difficultés dont certaines  liées directement  aux crises internationales, les populations de la région de Kankan dans leur majorité, continuent de porter confiance aux autorités de la transition.

AGP/05/09/022                  MKK/AND

 

Articles récents

Lola/An 64 de l’indépendance : Célébration du 02 octobre dans la préfecture

Lola, 03 oct (AGP)-Lola à l'instar des autres préfectures du pays, le 64ème anniversaire...

Lula en tête, Bolsonaro résiste, le Brésil en route pour un 2e tour

Conakry, 03 oct (AGP)-L'ancien président de gauche Lula est arrivé en tête du premier...

CAN 2025 : la CAF encourage la candidature de l’Algérie, mais…

Conakry, 03 oct (AGP)-Suite au retrait de l’organisation de la CAN 2025 à la...

Au Burkina Faso, Damiba, le chef de la junte, démissionne après deux jours de tensions

Le départ du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba était réclamé à Ouagadougou par des centaines...