spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSantéKankan/Santé : Le comité technique de coordination de la santé se tient...

Kankan/Santé : Le comité technique de coordination de la santé se tient pour la première fois en région

Publié le

spot_img

Kankan, 18 oct(AGP)- Les  travaux de la 2ème session 2022 du comité technique de coordination de la santé ont été lancés lundi 17 octobre, dans la commune urbaine de Kankan, en présence du secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique, Dr Mohamed Lamine Yansané.

Les travaux s’étendent sur 5 jours. Ils regroupent autour du secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique, les directeurs nationaux, cadres régionaux de l’administration et de la santé, les représentants des institutions partenaires, les directeurs préfectoraux de santé et des hôpitaux.

L’objectif est d’évaluer de façon régulière le niveau d’atteinte des principaux indicateurs de santé et de proposer des mesures correctrices pour leur amélioration, a-t-on indiqué.

Dans le souci d’améliorer la performance du système de santé, le ministère de la santé et de l’hygiène publique vient de mettre en place des instances de coordination au niveau des différentes pyramides sanitaires de notre pays parmi lesquelles le comité technique de coordination qui est l’objet de la présente rencontre.

Pour le secrétaire général du ministère de la santé,  Dr Mohamed Lamine Yansané,  « la présentation du niveau de la mise en œuvre des contrats d’objectifs et des lettres de mission aux différent niveaux de coordination, la présentation et le niveau de performance programmatique et financière des projets et programmes de santé mais aussi l’état des lieux sur les questions de santé publique du moment, touchant des points comme la lutte contre la pratique illégale de la pharmacie et de la médecine, la relance du programme élargi de la vaccination, la situation épidémiologique de la COVID 19 et des autres épidémies, la problématique de la qualité des données de routine de la vaccination mais aussi faire la synthèse de la supervision intégrée conjointe des structures de santé.

La santé est un secteur important car elle a un fort impact sur l’équilibre et la cohésion de notre nation, il est nécessaire dans la marche de notre pays vers l’atteinte des objectifs de développement durable, d’évaluer de façon régulière le niveau d’atteinte de nos principaux indicateurs de santé et de proposer des mesures correctrices pour leur amélioration » a-t-il souligné.

Ce comité technique envisage de coordonner et de suivre les activités des services centraux et déconcentrés des projets et programmes du développement sanitaire dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de santé et du plan de développement sanitaire.

Thierno Ibrahima Kourouma,  inspecteur régional de la santé de Kankan, salue le soutien des autorités de la transition : « Depuis l’avènement du CNRD, le 5 septembre 2021, notre pays a connu et est en train de connaître un changement important au niveau de notre système de santé, ce changement est très visible au niveau du système de santé par les réformes qui sont engagées. Nous saisissons cette occasion opportune pour remercier le ministère de la santé et de l’hygiène publique, les autorités administratives à tous les niveaux, les partenaires techniques et financiers pour toutes les bonnes initiatives et les accompagnements de nos structures dans la mise en œuvre des activités sanitaires planifiées dans notre région » a-t-il exprimé.

Pour sa part, Dr Lando Diadia représentant de l’OMS à cette rencontre, et chef de file des partenaires,  montre qu’il est fondamental de soutenir l’Etat pour la lutte contre les maladies : « Les efforts du gouvernement dans la mobilisation des ressources additionnelles au profit du renforcement du système de santé et la lutte contre les maladies doivent être soutenus et accompagnés, c’est pourquoi au nom de monsieur le représentant de l’OMS par intérim, je voudrais vous rassurer que l’OMS ainsi que tous les partenaires ici présents en appui au secteur de la santé, ne ménageront aucun effort pour vous accompagner dans cette noble mission pour la santé et le bien-être des populations gage du développement durable du pays » a-t-il soutenu.

Il faut signaler que c’est la toute première fois que le comité technique de coordination de la santé soit délocalisé au niveau de l’intérieur, et que possibilité soit donnée aux directeurs préfectoraux et communaux de santé d’assister à cette session pour la qualification  système de santé du pays.

AGP/18/10/022                 MKK/AND

 

Articles récents

BADEA : 50 milliards USD pour la transition énergétique en Afrique

Les réalisations de la  Banque arabe pour le développement économique en Afrique depuis sa...

N’Zérékoré : Un accident de la route fait 03 morts et 2 blessés au quartier Dorota

N’Zérékoré, 30 mai (AGP)-Un accident de la circulation a coûté la vie à trois...

Conakry/ Société : Un acteur de la société civile s’exprime sur le discours de présentation de la politique générale du Premier ministre

Conakry, 30 mai( AGP)- Le premier vice-président chargé des questions financières de la société...

Yémen : les Houthis affirment avoir abattu un drone militaire américain

Les rebelles ont diffusé, mercredi, des images montrant un drone pris pour cible par...