spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteKankan/Société : Le club des jeunes filles leaders invite les autorités à...

Kankan/Société : Le club des jeunes filles leaders invite les autorités à garantir davantage les droits des femmes

Publié le

spot_img

Kankan, 24 oct(AGP)- La journée internationale de la jeune fille est célébrée le 11 octobre de chaque année à travers le monde. Cette année, les jeunes filles leaders, antenne Kankan, ont célébré cette journée en différé en mettant en lumière la problématique des pratiques néfastes à leur encontre. L’évènement a connu une grande mobilisation, ponctuée de défilé des jeunes filles de Kankan, du rond-point Komarala loisir, Grand-marché (Lofèba) puis terminer à la maison des jeunes de Kankan avec l’UNICEF, comme appui technique et financier.

Avec comme thème ‘’ Notre temps, c’est maintenant, nos droits, notre avenir’’, la journée a mis un accent particulier sur la protection des jeunes filles, à travers un plaidoyer à leur cause.

Thaïrou Doubaté est le représentant de l’inspection régionale de la promotion féminine, de l’enfance et des personne vulnérables de Kankan : « Les pratiques traditionnelles néfastes comme les MGF et les mariages précoces sont très répandus dans le pays, en Guinée c’est près de  858 filles qui sont mariées avant 18 ans chaque année. La prévalence de l’excision bien que légèrement baisée entre 2012 et 2018 de 97% à 95% chez les femmes de 15 à 49 ans et de 45% à 39% chez les filles de moins de 15 ans, il est important de noter que 376 filles de moins de 15 ans en sont encore victimes chaque année » a-t-il indiqué.

Devant les autorités la présidente des jeunes leaders de Guinée antenne Kankan, Fanta Camara a évoqué la situation actuelle qui reste préoccupante car les questions des violences de droit particulièrement chez des filles sont toujours récurrentes, les mutilations génitales féminine, mariages précoces et forcés, viols sans compter la situation particulière des jeunes filles en milieu scolaire : « Ces pratiques connues de tout le monde sont à l’origine des infections, des grossesses précoces, les abandons scolaires, des hémorragies, des accouchements difficiles, la stérilité, du rejet social et même des pertes en vies humaines. Face à ces phénomènes néfastes qui affectent le développement physique, psychologique et moral des jeunes filles et femmes,  nous membres du club des jeunes filles leaders de la région administrative de Kankan, exhortons les autorités à prendre toutes les mesures appropriées à garantir aux filles et femmes la jouissance des droits qui leur sont reconnus, nous demandons aussi auprès des organisations non gouvernementales de s’impliquer davantage dans la lutte contre toutes formes de violence à l’encontre des filles et des femmes » a-t-elle souligné.

La promotion des droits des jeunes filles ainsi que leur leadership sont les sujets prioritaires dans l’agenda du gouvernement et les partenaires de développement. Certes, des progrès ont été enregistrés mais le défi à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes reste encore énorme.

AGP/24/10/022             MKK/AND

Articles récents

RÉGION DE KANKAN / BACCALAURÉAT 2024 : L’INSPECTEUR RÉGIONAL DE L’ÉDUCATION PARLE DU DISPOSITIF SÉCURITAIRE ET DES DISPOSITIONS PRISES CONCERNANT LA SURVEILLANCE

RÉGION DE KANKAN / BACCALAURÉAT 2024 : L’INSPECTEUR RÉGIONAL DE L’ÉDUCATION PARLE DU DISPOSITIF...

KANKAN / BILAN DES ACCIDENTS PENDANT LA TABASKI

KANKAN / BILAN DES ACCIDENTS PENDANT LA TABASKI : 3 DEPÔTS DE CORPS ET...

KALOUM / CELEBRATION DE LA FÊTE INTERNATIONALE DE LA MUSIQUE

KALOUM / CELEBRATION DE LA FÊTE INTERNATIONALE DE LA MUSIQUE : LA DIRECTION COMMUNALE...

KANKAN / FIN DES EPREUVES DU BEPC : LES CANDIDATS SE REJOUISSENT DE LEUR BON DEROULEMENT

KANKAN / FIN DES EPREUVES DU BEPC : LES CANDIDATS SE REJOUISSENT DE LEUR...