spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteKindia/Société : Le FDSI poursuit sa campagne de distribution des kits scolaires...

Kindia/Société : Le FDSI poursuit sa campagne de distribution des kits scolaires et des vivres aux familles indigentes

Publié le

spot_img

Kindia, 24 oct(AGP)-La campagne nationale de distribution des kits scolaires et des vivres aux familles indigentes se poursuit à travers la Guinée. Après Kankan d’où le coup d’envoi a été donné, samedi 22 octobre c’était le tour de la cité des agrumes de bénéficier de ce geste du Fonds de Développement Social et de l’Indigence (FDSI).

La cérémonie était placée sous les auspices de la  ministre de la promotion Féminine de l’enfance et des personnes vulnérables. Aicha Nanette Conté en présence  des autorités préfectorales et régionales, a procédé à la remise des kits scolaires et des vivres aux familles indigentes. Près de deux milles personnes enregistrées au registre social unifié (RSU) dans la préfecture de Kindia ont bénéficié de la largesse du service humanitaire de l’Etat guinéen.

La cérémonie de remise des kits scolaires se situe en droite ligne avec la lutte contre la pauvreté parce qu’elle va contribuer à la scolarisation des enfants issus des ménages dont les parents n’ont pas les moyens pour payer les scolarités, a-t-on indiqué.

Dans son intervention, le directeur général du Fonds de Développement Social et de l’Indigence (FDSI), Lansana Diawara a expliqué la complémentarité qui existe entre l’école et la famille : « Ces kits scolaires  et vivres que nous avons distribués vont aider vos enfants. C’est pourquoi il faudrait aider vos enfants à prendre un très grand soin des kits qu’ils reçoivent. C’est seulement avec votre concours que les enseignants pourront obtenir les meilleurs résultats. Cette complémentarité entre l’école et la famille est essentielle pour la réussite des enfants. Il est important de vous signifier que ce programme de distribution des kits scolaires et des vivres à cette couche fragile est une priorité pour le président de la République. Il dénote sa volonté de permettre à tous les enfants du pays d’aller à l’école et de se construire un avenir radieux »,  a-t-il expliqué.

Outre cette campagne, la direction générale du Fonds de Développement Social et de l’Indigence (FDSI) avec l’appui du ministère de la promotion Féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables continuera d’apporter son assistance aux ménages indigents enregistrés dans le registre social unifié (RSU), a  rappelé Lansana Diawara.

La ministre de la promotion Féminine de l’enfance et des personnes vulnérables,  Aicha Nanette Conté a exhorté tout le monde à la patience : « Nous sommes là c’est pour traduire en acte concret, les instructions du président de la transition. Ces dons sont juste des activités régaliennes de notre département. C’est la volonté du président de la transition de prendre soin des populations les plus vulnérables. Ce programme  c’est pour tout le monde, on a commencé par Kankan et cela va se poursuivre sur toute l’étendue du territoire guinéen. Alors j’exhorte tout le monde à la patience, tous les indigents qui sont déjà enrôlés à travers le registre social unifié réalisé par la direction du FDSI que chacun aura sa part, pas au même moment mais au fur et à mesure », a précisé la ministre.

AGP/24/10/022                   TS/AND

Articles récents