spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéPolitiqueLe Président du MPD Paul Moussa Diawara s’exprime sur le nouveau chronogramme...

Le Président du MPD Paul Moussa Diawara s’exprime sur le nouveau chronogramme de la transition fixée à 24 mois

Publié le

spot_img

Conakry, 26 oct (AGP)-Dans un communiqué publié le vendredi, 21 octobre 2022, la CEDEAO a donné son accord concernant la durée de la transition fixée désormais à 24 mois. Rencontré, le président du MPD dit être satisfait de cette décision

«  je dirais enfin , parce que nous avons bataillé dur pour arriver à tenir cette durée si je peux le dire ainsi, chaque coalition avait proposé une durée lors des cadres de concertation certains avaient dit 36 mois, d’autres 39, donc vous voyez finalement les 39 mois ont été retenus dans un premier temps après le CNT a revu à la baisse et a proposé les 36 mois et après il y’a eu des propagandes, certains partis politiques ont commenté cette décision comme unilatérale alors que ce n’était pas le cas .

Le médiateur de la CEDEAO a été désigné et accepté par le gouvernement guinéen, à son arrivée il a rencontré les partis politiques et le Quatuor a encore exprimé une autre préoccupation qui est de dissoudre le cadre de concertation et mettre en place un cadre de dialogue qui sera entre le CNRD et les partis politiques, donc aujourd’hui 24 mois ont été retenus et ils commencent selon le document conjoint du gouvernement et de la CEDEAO le 1er janvier 2023 »

Pour Paul Moussa Diawara, il ne faut pas penser que c’est une volonté du gouvernement guinéen.

« C’est sur fond de documents paraphés par la CEDEAO que cela démarre en 2023, alors on attend la rencontre des chefs d’Etat de la Cedeao en décembre pour valider mais moi je dirai que c’est déjà acté parce que je ne vois pas pour quelle raison qu’après le travail de ces experts la CEDEAO, ce travail va encore être désavoué par l’instance sous-régionale. »

Selon lui, si les coalitions et différents partis politiques avaient accepté d’aller au dialogue la durée de la transition aurait déjà bien avancé

« Si on s’était retenus et si on avait pas insufflé un climat de terreur sur fond de manifestations on serait déjà loin . »

AGP/26/10/022      KF/ABD

Articles récents

Guinée/Procès des événements du 28 septembre : ‘’Ce n’est pas par peur d’affronter les débats que le président Dadis s’est…’’, Me Antoine Pépé Lamah

Conakry, 05 déc(AGP)- Interpelé sur le renvoi de l’audience, l’un des avocats de l’ex président...

Mandiana/Forum des jeunes : Plus de 90 jeunes venus des régions de Kankan et Faranah prennent part aux travaux ouverts ce lundi

Mandiana, 05 Déc(AGP)- Le gouverneur de la région administrative de Kankan, général à la retraite,...

Guinée/Santé : Tenue d’un séminaire d’appropriation des documents harmonisés et validés de la Prévention et Contrôle des Infections (PCI)

Un séminaire d’appropriation des documents harmonisés et validés de la Prévention et Contrôle des...

N’zérékoré/société : La population de Kobela sensibilisée sur l’abandon des MGF et des violences basées sur le genre

N’Zérékoré, 05 Déc(AGP)- L'inspection régionale de l'Action sociale, de la promotion féminine et des personnes...