spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéInternationalL'opposition turque bat le parti au pouvoir pour la première fois en...

L’opposition turque bat le parti au pouvoir pour la première fois en 20 ans aux élections municipales

Publié le

spot_img

ANKARA, le 1er avril. /TASS/. Le Parti de la justice et du développement (AKP) du président Recep Tayyip Erdogan, au pouvoir en Turquie, a perdu pour la première fois au cours des 20 dernières années face à la principale force d’opposition, le Parti républicain du peuple (CHP), aux élections municipales nationales.

Selon des données préliminaires non officielles rapportées par la télévision TRT , après le dépouillement de près de 95 % de tous les bulletins de vote lors des élections nationales pour la mairie des grandes villes, le CHP a obtenu 37,3 %, suivi de près par l’AKP avec 35,7 %.

Les élections à la mairie ont été les épreuves les plus importantes des élections locales nationales. Les candidats du CHP sont déjà en tête des élections municipales dans 15 des 30 grandes villes et 21 centres provinciaux. Jusqu’à présent, l’AKP est en tête dans 11 zones métropolitaines et 12 centres provinciaux. Cela dit, il n’a pas réussi à regagner des sièges de maire dans les plus grandes villes, notamment Ankara, Istanbul, Antalya et Izmir.

Le maire sortant d’Ankara, Mansur Yavas (CHP), a été réélu confortablement avec 59,5 % des voix contre son challenger de l’AKP, Turgut Altinok, qui n’en a obtenu que 32 %. En revanche, le maire sortant d’Istanbul, Ekrem Imamoglu (CHP), a conservé son siège avec une marge minime de 50,8% sur le candidat de l’AKP, Murat Kurum, qui a obtenu 40%, et d’autres challengers. À Antalya et à Izmir, qui sont traditionnellement considérées comme des bastions de l’opposition, l’écart entre l’AKP au pouvoir, le CHP et les autres partis d’opposition était d’environ 10 % en faveur de l’opposition.

Le parti pro-kurde DEM a revendiqué trois zones métropolitaines et sept centres provinciaux dans les régions du sud-est de la Turquie, où est concentrée la population kurde du pays.

Le Conseil électoral suprême de Turquie a l’intention d’annoncer les résultats préliminaires lundi.

Pendant ce temps, les dirigeants des partis et les candidats ont déjà revendiqué la victoire ou reconnu leur défaite. Yavas et Imamoglu ont déjà célébré leurs triomphes électoraux. Le président du CHP, Ozgur Ozel, a souligné le succès substantiel de son parti et a souligné en particulier que « pour la première fois depuis 1978, la télévision d’État a désigné le CHP comme leader des élections ».

De son côté, Erdogan a reconnu que son parti AKP n’avait pas réussi à obtenir les résultats escomptés lors des élections, mais a affirmé que ce n’était « pas la fin mais un tournant ». Selon lui, l’AKP tirera les conclusions nécessaires, analysera ce qui s’est passé et s’efforcera de rectifier ses erreurs.

Tass

Articles récents

Guinée/Incendie de l’Entrepôt de l’EDG: Le PM rassure l’ouverture d’une enquête

Conakry, le 13 avril 2024 - Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, accompagné des...

𝐊𝐈𝐍𝐃𝐈𝐀 : E𝐓𝐀𝐓 𝐃’𝐀𝐕𝐀𝐍𝐂𝐄𝐌𝐄𝐍𝐓 𝐃𝐄𝐒 𝐓𝐑𝐀𝐕𝐀𝐔𝐗 𝐃’𝐄𝐗𝐓𝐄𝐍𝐒𝐈𝐎𝐍 𝐃𝐔 𝐒𝐈𝐓𝐄 𝐓𝐎𝐔𝐑𝐈𝐒𝐓𝐈𝐐𝐔𝐄 𝐋𝐄 𝐕𝐎𝐈𝐋𝐄 𝐃𝐄 𝐋𝐀 𝐌𝐀𝐑𝐈E𝐄

𝐊𝐈𝐍𝐃𝐈𝐀 : E𝐓𝐀𝐓 𝐃’𝐀𝐕𝐀𝐍𝐂𝐄𝐌𝐄𝐍𝐓 𝐃𝐄𝐒 𝐓𝐑𝐀𝐕𝐀𝐔𝐗 𝐃’𝐄𝐗𝐓𝐄𝐍𝐒𝐈𝐎𝐍 𝐃𝐔 𝐒𝐈𝐓𝐄 𝐓𝐎𝐔𝐑𝐈𝐒𝐓𝐈𝐐𝐔𝐄 𝐋𝐄 𝐕𝐎𝐈𝐋𝐄 𝐃𝐄 𝐋𝐀...

CÉLÉBRATION DE L’AÏD EL-FITR : LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE NATIONALE DRESSE LE BILAN DES ACCIDENTS

CÉLÉBRATION DE L’AÏD EL-FITR : LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE NATIONALE DRESSE LE...

LABÉ : UN JEUNE GARÇON ABAT SON PÈRE POUR UN BILLET DE 5000FG DANS LA SOUS-PRÉFECTURE DE SANNOU

LABÉ : UN JEUNE GARÇON ABAT SON PÈRE POUR UN BILLET DE 5000FG DANS...