spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéEconomieMamou : L'inspecteur régional du plan et du développement économique salue l'initiative...

Mamou : L’inspecteur régional du plan et du développement économique salue l’initiative de recensement administratif à vocation d’Etat civil

Publié le

spot_img

Mamou, 03 sept. (AGP)- Le gouvernement de la transition a présenté récemment son agenda qui contient dix (10) points pour un retour à l’ordre constitutionnel en Guinée.

Rencontré, l’inspecteur régional du plan et du développement économique de la région administrative de Mamou, Ibrahima Diallo,  salue l’initiative et donne les chiffres du dernier recensement du RGPH (Recensement Général de la Population et de l’habitat) dont la date remonte en avril 2014.

Concernant les statistiques du dernier recensement dans la région administrative de Mamou, l’inspecteur régional du plan et du développement économique de Mamou précise : « La région de Mamou comprend trois (3) préfectures. Le RGPH 2014 a dénombré des populations comme suit: Pita 278 530, Dalaba 133 677 et Mamou 318 981 soit un total de 731 138 populations recensées au mois d’avril 2014, RGPH 3», a expliqué  M.Ibrahima Diallo.

Poursuivant, M. Ibrahima Diallo a dit que sans démagogie,  le recensement est une opération dans un pays qui doit se faire chaque cinq (5) ans. « C’est une opération qui consiste à dénombrer la population totale, l’habitat, les résidents permanents, les résidents qui ne sont pas permanents je veux parler des gens qui sont en voyage pour quelques mois alors que le recensement doit avoir lieu dans leurs villages, ils se sont déplacés pour une raison ou d’une autre. Je vous informe que le  recensement est une opération importante dans la vie d’un pays. Elle permet de dénombrer la population en fonction de cela le gouvernement guinéen en commun accord avec les partenaires peut avoir des solutions de décision parce qu’il aura tous les  indicateurs. Il aura le nombre total de la population et vous savez qu’à chaque fois que la population s’accroît il y a un besoin crucial en matière d’infrastructures socio-économiques pour l’amélioration des conditions de vie des populations. On ne peut pas programmer une activité pour un secteur,  un district, une sous-préfecture, une préfecture ou une région tant qu’on n’a pas une idée sur  la population totale. C’est pourquoi moi j’encourage le gouvernement à travers le CNRD depuis 2014 on n’a pas fait de recensement c’est plus de 5 ans. Il faut procéder obligatoirement  à ce recensement pour aider les populations de la Guinée à  un mieux vivre», a laissé entendre Ibrahima Diallo, l’inspecteur régional du plan et du développement économique de la région de Mamou.

À rappeler que les chiffres du décret du recensement de 2014  c’est 10 523 261 habitants. Des chiffres obtenus après tout ce qui avait été fait.

AGP/03/09/022                 AOS/CM

Articles récents

Somalie : au moins neuf morts dans deux attaques des shebab

Au moins neuf personnes ont été tuées, dont des fonctionnaires locaux, et 10 autres...

Dubréka/An 64 de l’indépendance : Grandiose manifestation des populations

Dubréka, 03 oct (AGP)-A Dubréka, à l’image des autres localités  du pays, le 2...

Boké-Criminalité: Deux corps sans vie retrouvés à Dabiss

Boké, 03 oct (AGP)-La sous-préfecture de Dabiss, située dans la commune rurale de Tanènè,...

Lola/An 64 de l’indépendance : Célébration du 02 octobre dans la préfecture

Lola, 03 oct (AGP)-Lola à l'instar des autres préfectures du pays, le 64ème anniversaire...