spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteN’zérékoré/Environnement : Les populations riveraines sensibilisées sur la préservation de la biosphère...

N’zérékoré/Environnement : Les populations riveraines sensibilisées sur la préservation de la biosphère des Monts Nimba

Publié le

spot_img

N’Zérékoré, 07 Nov(AGP)- Protéger et conserver la biosphère des Monts Nimba, est l’objectif fixé par le gouvernement guinéen. A travers le ministère de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique, la Station Scientifique des Monts Nimba est allée à la rencontre des populations riveraines afin de les sensibiliser sur les enjeux liés à la destruction de cette réserve.

Situé à 35 kilomètre de la préfecture de Lola, Doromou est le village qui a accueilli la délégation de la station scientifique des Monts Nimba après Kèouléta. Ici, les agents sensibilisateurs ont mis l’accent sur l’importance de la préservation et de la conservation de la biosphère des Monts Nimba. Ils ont également expliqué les inconvénients liés à la destruction de ce patrimoine mondial.

« Chères populations de Doromou, force est de reconnaitre que les forets des monts Nimba servent d’abri aux espèces endémiques tels que : les Nimbaphrynoides occidentalis (crapaud vivipare), le chimpanzé de l’ouest (pan troglodytes Verus) ainsi que le Micropotamogale lamottei (micropotamogale de Lamotte) pour ne citer que celles-ci.

Elles offrent également un micro climat à toutes les populations des villages riverains, un micro climat à toutes les populations des villages riverains, aussi, elles fournissent des espèces végétales et vertu thérapeutique et maintiennent l’équilibre du régime des cours d’eau.  Préserver et conserver les forets des Monts Nimba, c’est de contribuer à la survie des populations riveraines et de celles de la Guinée d’une façon générale. Nous avons donc besoin du concours de chacun, dans l’accomplissement de cette mission », a souligné, Dr Simon Pierre LAMAH, Directeur général de la Station Scientifique des Monts Nimba.

Caractérisée par des séances de question et réponses, cette journée de sensibilisation a connu la présence massive des populations de Doromou. Après plusieurs heures de débats, ces populations promettent de s’investir encore plus, dans la préservation de la biosphère des Monts Nimba.

« Ils nous ont donné assez de conseils  aujourd’hui. Et le fait que, cette forêt nous sert beaucoup, ma population et moi promettons d’en prendre soin. Donc nous n’allons plus abattre des animaux ici, couper les arbres, ni mettre des feux de brousse. Mais l’appel que nous voulons lancer au gouvernement guinéen, est de nous aider à faire des activités génératrices de revenus pour notre survie », a lancé Moriba DORE citoyen de Doromou.

Rappelons que le mont nimba abrite l’une des espèces animales uniques au monde en l’occurrence, les crapauds vivipares, inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, d’où la nécessité préserver ce patrimoine mondial.

AGP/07/11/022                  MLK/AND

 

 

Articles récents

LE GOUVERNEUR DE LA REGION DE KINDIA PARTAGE DES POUBELLES

Ibrahima Kalil CONDE gouverneur de la région de Kindia, Procède à la répartition des...

Région de Kankan : Cinq (5) communes rurales dissoutes pour ‘’mauvaise gestion…

Siguiri, 03 déc(AGP)- Dans un décret publié, vendredi 02 décembre 2022, le président de la...