spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteN’zérékoré/Justice : la famille de feu Joseph Makambo réclame justice

N’zérékoré/Justice : la famille de feu Joseph Makambo réclame justice

Publié le

spot_img

N’Zérékoré, 06 oct(AGP)-Alors que le procès du 28 septembre 2009 se poursuit à Conakry, la famille de feu Commandant Joseph Makambo Loua, demande aussi justice en faveur de leur enfant. Le défunt militaire à l’époque des faits était officier du bataillon autonome de la sécurité présidentielle. Il a perdu la vie le 03 décembre 2009, pendant qu’il cherchait à sauver l’ex chef de la junte Moussa Dadis Camara au camp Koundara.

Situé à 15 km de la commune urbaine de Nzérékoré, Nianpara est le village natal de feu Commandant Joseph Makambo Loua, où se trouve sa modeste famille.

Alors que le procès du 28 septembre est ouvert, la famille de son côté réclame justice pour son enfant.

« Il faudra que l’Etat nous vienne en aide dans cette situation. Avec la cherté actuelle de la vie, perdre un soutien familial n’est pas chose facile. C’est Makambo qui faisait tout pour notre famille. Si nous arrivons à connaitre celui qui a ôté la vie à notre frère, nous engagerons des procédures judiciaires pour que la famille soit soulagée.

Depuis qu’on nous a enlevés Makambo, il n’y a plus rien. Nous vivons dans une pauvreté extrême. Nos enfants qui étaient avec lui, sont retournés au village depuis son assassinat. Ils sont obligés de faire des travaux champêtres avec nous pour survivre. Il y a même des familles qui se font passer pour celle de Makambo. Elles reçoivent parfois des cadeaux. Pourtant, nous qui sommes la vraie famille sommes là », Interpelle Nèma Théa, neveu du regretté Makambo et porte-parole de la famille.

Selon Agnès KOLIE, mère de feu Makambo, la vie n’est plus la même depuis le départ de son fils.

« C’est lui qui s’occupait de moi, de ma santé aussi de ma nourriture. Aujourd’hui je suis immobilisée à la maison, je peux plus marcher. Maintenant qu’il n’est plus, je ne suis rien. Il faudrait que les personnes de bonne volonté me viennent en aide, à ma famille et moi », implore la mère du défunt.

Ces cris de cœur interviennent au moment où le procès sur les douloureux évènements du 28 septembre 2009 est en cours.

AGP/06/10/022    MLK/ABD

Articles récents

Coupe du Monde 2022 : L’Australie domine la Tunisie

Conakry, 26 nov (AGP)- Les Socceroos ont décroché leur première victoire de la compétition...

Matoto-Education : Renforcement des capacités des enseignants de CM1 et CM2

Matoto, 26 nov. (AGP)- La salle de conférence du bloc administratif de la commune...

Boké-Administration: Le MATD sur le chantier du bétonnage de la voirie urbaine

Boké, 26 nov. (AGP)- Le Ministre de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation...

Guinée/Environnent : « 227 milliards de franc guinéen c’est le budget alloué au département de l’environnement » révèle la ministre Lopou Lamah

Conakry,  26 nov. (AGP)- La  ministre de l’environnement,  Lopou Lamah,  a fait le point...