spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéN'zérékoré/société : La population de Kobela sensibilisée sur l'abandon des MGF et des...

N’zérékoré/société : La population de Kobela sensibilisée sur l’abandon des MGF et des violences basées sur le genre

Publié le

spot_img

N’Zérékoré, 05 Déc(AGP)- L’inspection régionale de l’Action sociale, de la
promotion féminine et des personnes vulnérables, a organisé, samedi 03
décembre 2022 dans la sous-préfecture de Kobela, l’une des communes de
convergence de la préfecture de Nzérékoré, une journée de sensibilisation sur
l’abandon des mutilations génitales féminines (MGF) et des violences basées sur
le genre.

L’objectif de cette activité est d’attirer l’attention des parents et des autorités par
rapport à l’abandon des mutilations génitales féminines, des mariages précoces
ainsi que les violences basées sur le genre dont les filles sont victimes, avec
l’appui de l’UNICEF.

Autorités locales, groupements de femmes et jeunes écolières étaient au rendez-
vous de cette séance de sensibilisation à travers plusieurs programmes,
notamment des messages de sensibilisation, des pièces de théâtre mais
également la réalisation d’une émission sur l’abandon de l’excision par les
communautés villageoises.

A cette occasion, le secrétaire général de la commune rurale de Kobela a salué
l’effort du gouvernement et des partenaires techniques notamment l’UNICEF
dans l’accompagnement des communautés villageoises pour lutter contre ces
fléaux.

« Grâce à l’appui de l’Unicef, notre commune a réalisé des tournées au cours
desquelles les populations de 8 villages sur 11 ont déclaré publiquement
l’abandon des pratiques des mutilations génitales féminines, les mariages
d’enfants et les violences basées sur le genre. Les attestations des acteurs de
chaque village en font foi. C’est le lieu de signaler des importantes aides
apportées à l’endroit des personnes vulnérables, des familles démunies ainsi
qu’aux groupements féminins par l’Unicef. Nous ne pourrons pas citer toutes les
assistances sociales réalisées par l’Unicef en faveur des enfants hors école et aux
bénévoles. Je ne saurai terminer cette intervention sans remercier le chef de
l’État, le colonel Mamady Doumbouya pour l’appui inlassable qu’il ne cesse
d’apporter pour la refondation du pays », a souligné, Cécé Charles Haba,
secrétaire général de la commune rurale de Kobela

Pour sa part, le directeur préfectoral de l’action sociale, de la promotion féminine
et des personnes vulnérables de N’Zérékoré, a encouragé la scolarisation des
jeunes filles mais surtout leur maintien à l’école pour la poursuite de leurs
études. Selon Mr Yozilé, le premier mari d’une fille est son métier.

« Notre gouvernement de transition est en train aujourd’hui de faire de l’effort
pour que les jeunes puissent s’épanouir. Surtout les jeunes filles. Les jeunes sont
aujourd’hui, la préoccupation de nos autorités de haut niveau. Nous sommes en
train de faire la promotion de la scolarisation de la jeune fille mais surtout leur
maintien à l’école. Amener la jeune fille à l’école, c’est un devoir mais aussi la
maintenir à l’école est aussi un autre combat. C’est un combat que nous sommes
en train de mener pour vous les jeunes filles. On aime le dire que le premier
mari d’une fille c’est son métier. Et aujourd’hui, toute sorte de métier, passe par
l’alphabétisation. Vous ne pouvez pas faire la couture ou la coiffure, tant que
vous n’ayez pas un niveau d’études un peu élevé. Vu l’ampleur de la violence
basée sur le genre dans notre pays, l’inspection régionale de la promotion
féminine et de l’enfance à Nzérékoré à travers l’appui de l’Unicef, a initié cette
activité, pour venir à Kobela échanger non seulement avec les autorités mais
aussi passer les messages de sensibilisation auprès des communautés et des
écolières que vous êtes. C’est vrai qu’il y a plus de 3 ans que Kobela a déclaré
plusieurs séances d’abandon des mutilations génitales féminines. Mais cela ne
veut pas dire que nous devons baisser les bras, pour ne pas continuer la
sensibilisation », a soutenu Cécé Zaoro Haba.

De leur côté, les filles non excisées présentes à la cérémonie ont profité de
l’occasion pour lancer un message à leurs camarades, tout en rappelant les
conséquences liées à l’excision.

Nous voulons conseiller nos amies pour leur dire que l’excision n’est pas bonne.
Ça rend la pauvreté dans la famille. Il y a également beaucoup de conséquences
qui s’ensuivent, telles que : La stérilité, les infections, des difficultés et pertes de
vie pendant l’accouchement. Il y a aussi les douleurs pendant les relations
sexuelles », a fait savoir Seny Lamah, élève de la 10 ème année au collège
Kobela.

Satisfaite de la tenue de cette activité de sensibilisation dans sa zone, dame
Suzanne Teliano a lancé un message aux citoyens de Kobela.

 »Je suis très heureuse de l’engouement qu’a connu cette activité car les cibles
étaient là. En plus les jeunes filles non excisées ont pu s’exprimer devant tout le
public, pour moi le message est bien passé.
Le message que je lance à la population de Kobela, déjà ils ont signé
l’engagement d’abandonner l’excision, donc je leur demande de renouveler cet
engagement en vue d’abandonner complètement cette pratique. Comme vous
l’avez bien constaté, il n’y a pas de camp d’excision ici à Kobela. Vous trouverez
des centaines de filles ici qui n’ont pas été excisées. Là je remercie infiniment la
population de Kobela pour cet engagement », a confié Suzanne Teliano,
assistante action sociale dans la zone de Kobela.

L’activité a pris fin par une ambiance festive regroupant des femmes leaders et
des structures villageoises venues pour la circonstance.

AGP/05/12/022 MLK/AND/ABD

Articles récents

Kindia-Bangouya: Un nouveau cas de tremblement de terre signalé à Lamban Foula

Kindia, 06 Fév. (AGP)- La commune rurale de Bangouya située à 40km du chef-lieu...

Siguiri : Un taxi motard et son passager périssent dans un accident sur la route de Tiguibery

Siguiri, 06 Fév(AGP)- Ce terrible accident qui a occasionné la mort de deux personnes...

Mandiana/Société : A 105 ans Assa-Kouman Condé, intronisé Doyen des CONDE de la préfecture

Mandiana, 06 Fév(AGP)- Assa-Kouman Condé a été  intronisé dimanche 05 février 2023, Doyen des...

Kindia: Colonel Mamadi Doumbouya élargit la campagne d’assainissement au-delà du grand Conakry

Kindia, 06 fev (AGP)-En immersion à Kindia, le Président de la Transition, le colonel...