Boké-Administration: Première session ordinaire du CPD

Boké, 31 juil (AGP)-Le Conseil préfectoral de Développement (CPD), organe consultatif, a ouvert mercredi, 31 juillet 2019, les travaux de sa première session ordinaire dans la préfecture de Boké, affectueusement appelée ‘’zone économique spéciale de la République de Guinée’’.

La rencontre a mobilisé outre, les secrétaires généraux de la préfecture, les sous-préfets, Maires des Communes urbaines et rurales, Chefs des services de défense et de sécurité, représentants des confessions religieuses, organisations de la Société Civile, syndicat des transporteurs, les groupements de femmes et associations de jeunesse, Programmes et projets et les Sociétés minières évoluant dans la préfecture de Boké.

Le CPD constitue un espace de concertation entre les acteurs du développement local au niveau de la préfecture.

Par ailleurs, il est chargé de soutenir dans l’éthique, la transparence, toutes les opportunités de développement des collectivités locales en formulant des avis, observations, et recommandations.

Prônant l’entente, la cohésion sociale et l’unité des fils de la localité, le maire de la CU de Boké, Mamadouba Tawel Camara a invité les membres statutaires à identifier les ressources pouvant booster le développement local pour le bien-être des populations rurales.

De son côté, le président du CPD de Boké, Mamadouba Oscar Coumbassa a fait état du souci de son institution qui, d’après lui, est disposée à impulser le développement local au niveau de la Cité minière de Boké.

Depuis son installation, le CPD de Boké s’est aussi illustré dans la mobilisation des ressources et dans l’amélioration des conditions de travail des acteurs locaux au niveau des collectivités locales de la préfecture de Boké.

Se réjouissant de la mobilisation des uns et des autres, le préfet de Boké, Aboubacar M’Bopp Camara a déclaré que : «Le CPD est une structure importante dans la stratégie du développement participatif que nous nous sommes fixés.»

Il a par ailleurs invité les participants à réfléchir aux axes de collaboration entre le CPD et les collectivités, à la situation actuelle de Boké, la restauration de la voirie urbaine, au comportement des sociétés minières, à la réalisation d’un pont liant la CU au secteur Bakidèra dans le quartier Corera et d’une route de contournement local.

Selon lui, «Les fonds communautaires constituent une véritable source de querelles, de conflits entre les familles.»

Ainsi, les participants, durant trois (03) jours, échangeront autour des thèmes liés entre autres, à la mobilisation des ressources internes et externes des collectivités, à la dégradation et à la restauration de l’Environnement, à la prévention et gestion des conflits en zone minière, à l’aperçu général sur la zone économique spéciale et à la responsabilité sociétale des entreprises.


AGP/31/07/019 MC/ABD /KZ

COMMENTAIRES

AGP TV