Burkina Faso : des djihadistes présumés font au moins 20 morts dans le nord du pays

Conakry, 15 nov (AGP)-Au moins 19 gendarmes et un civil ont été tués dimanche 14 novembre lors d’une attaque de djihadistes présumés à Inata, dans le nord du Burkina Faso, ont annoncé l’armée et le gouvernement. « Vers 5 h 30, le détachement de gendarmerie d’Inata […] a fait l’objet d’une attaque terroriste », a indiqué l’état-major des armées dans un communiqué. « Nous avons comme bilan provisoire 20 décédés, dont un civil », a précisé le ministre de la sécurité, Maxime Koné, à la radio nationale.

Le ministre a affirmé que les gendarmes attaqués « ont résisté et se sont battus avec bravoure » et que « des rescapés ont été retrouvés ». « Les opérations sont toujours en cours et le travail de recherche » d’éventuels autres rescapés et des assaillants se poursuivaient dimanche soir, a-t-il ajouté.
AGP/15/11/021 Le monde

COMMENTAIRES

AGP TV


">