Guinée/Constitution : Le Parti FIDEL favorable à l'article 137 de la nouvelle constitution sur le haut conseil des collectivités locales

Conakry, 22 fevr (AGP) - Les partis politique FIDEL et le MPDG, se sont prononcés sur l'article 137 de la nouvelle constitution, au cours d'un entretien accordéà notre reporter, vendredi 21 février 2020.
Le président de la Force des Intègres pour la Démocratie et la Liberté (FIDEL), vice maire de la Commune Urbaine de Faranah, Mohamed Lamine Kaba, s'est dit favorable à l'idée d'une nouvelle constitution en Guinée.
Selon le leader du Parti Fidel, « la constitution actuelle datant de 2010 est pire qu'un troisième mandat. Parce que le troisième mandat, c'est cinq ans ou plus. Tandis-que la constitution de 2010 peut contribuer à déstabiliser le pays à n'importe quel moment, puisqu'elle permet au Chef de l'État ou une autre personne d'abuser du pouvoir ».
Monsieur Kaba du parti FIDEL, a fait savoir que << l'article 137 de la nouvelle constitution qui prévoit la mise en place du haut conseil des collectivités locales, est une bonne démarche qui permettra d'intensifier les actions des élus locaux. Il prévoit que les maires peuvent être en association pour gérer leurs régions, c'est-à-dire les huit régions administratives du pays >>.
Le Secrétaire général du parti (MPDG), Abdouramane Sanoh, interrogé sur le sujet, a déclaré que sa formation politique n'est pas intéressée par la nouvelle constitution et son contenu. << Nous MPDG, nous ne sommes pas intéressés par la nouvelle constitution. Pour le moment, notre préoccupation, ce sont les élections législatives. C'est pourquoi nous avons manifesté notre candidature >>a souligné monsieur Sanoh.
AGP/22/02/020 JG/ MKC

COMMENTAIRES

AGP TV


">