Guinée-Parlement : Facilitation du transport des ressources naturelles d’origine guinéenne adoptée

Conakry, 05 déc(AGP)- Les députés de l’Assemblée(AN), ont examiné et adopté à la majorité des présents mardi 3 décembre, l’accord de mise en œuvre du protocole de facilitation du transport des ressources naturelles d’origine guinéenne. Ce protocole d’accord a été signé récemment entre les gouvernements guinéen et libérien.
« Cet accord définit par des coordonnées, une zone en territoire guinéen, à l’intérieur de laquelle les projets miniers sont éligibles à la coopération à laquelle les deux pays se sont engagés pour assurer l’accès et l’utilisation d’installations et d’infrastructures au Liberia, notamment les voies ferrées et ports, afin de faciliter les opérations de production et d’exportation des projets miniers guinéens », a précisé l’honorable Eva Cros.
Ces coordonnées recouvrent en fait, selon elle, totalement ou substantiellement les périmètres actuels de la Société des Mines de Fer de Guinée (SMFG) pour l’exploitation du minerai de fer des monts Nimba, de Zali Mining anciennement West Africa Exploration pour l’exploitation du minerai de fer en lisière du mont Nimba, de Sama Ressource Guinée et CC Energy Minerais pour l’exploitation du graphite de Lola, ainsi que le périmètre du minerai de fer de Zogota.
Ces projets de petites et moyennes tailles, proches de la frontière libérienne, n’ont pratiquement aucune chance indique la parlementaire, d’être développés à court et moyen termes s’ils ne sont pas autorisés à évacuer leur production par le territoire guinéen.
Toutefois, il est à noter que ce périmètre, dit-elle, exclut notamment le grand projet minier du Simandou, dont la taille permet de justifier économiquement le chemin de fer transguinéen.

AGP/05/12/019 TB/ABD/KZ

COMMENTAIRES

AGP TV