Guinée-Politique : Alpha Condé en campagne référendaire dans les régions

Conakry,22 fev (AGP)- Attendu dimanche 23 février dans la ville-carrefour Mamou ou les responsables du parti UFDG voulaient organiser un meeting anti-Nouvelle Constitution samedi, le Président de la République, Pr Alpha Condé est passé samedi soir à Kouroussa et à Dabola pour inviter les militants-RPG et leurs proches à retirer leurs cartes d’électeurs afin de voter massivement lors des législatives et du referendum constitutionnel du 1er mars 2020.L’appel au retrait des cartes d’électeurs devient une priorité pour le Chef de l’Etat qui était en campagne référendaire samedi 22 février à Siguiri. Dans cette ville aurifère située à l’Est du pays, le Professeur Alpha Condé a donné des explications sur le caractère positif de la Nouvelle Constitution et sur les raisons du referendum constitutionnel du 1er mars, une date qui coïncidera avec les 60 ans de la monnaie nationale. Avec ce symbole de la souveraineté nationale, le Chef de l’Etat a soutenu devant les électeurs de Siguiri que le référendum constitutionnel du 1er marsest important pour les habitants de siguiri et des autres régions de la guinée, car, dit-il « tout est basé sur la nouvelle constitution. Cette constitution est vraiment bonne pour vous, car ça interdit l’excision, le mariage forcé. Donc, je suis convaincu que Siguiri restera dans sa dignité d’antan et le prouvera au monde entier. N’acceptez pas la pagaille ici et n’écoutez personne ici. Ce que j’ai fait en 10 ans, les autres ne l’ont pas fait en 20 ans » Les programmes exécutés et d’autres réalisations en cours sont illustratifs des données annoncées par le Président de la République à Siguiri ou il a invité les populations à retirer les cartes d’électeurs avant le jour J.Et pour le Pr Alpha Condé,tres préoccupé par le défi à relever « Il y a beaucoup d’entre vous qui n’ont pas retiré leurs cartes d’électeurs. Alors, je vous demande de faire le retrait et surtout d’aller vers les proches et les sensibiliser à le faire »a-t-il indiqué aux Siguiri-kas avant d’annoncer la mise en place prochaine d’un fonds spécial de développement pour les jeunes. « Cefonds doit être une aubaine pour les communautés, mais bientôt il y aura le FODEJ (le fonds de développement économique des jeunes), ensuite nous allons mettre ça pour les femmes » Des promesses de campagne référendaire qui, ajoutées aux retombées de l’ANIES, du FODEL ou de l’ANAFIC, ont leur pesant d’or dans la société nationale.
AGP/22/02/020 BDS

COMMENTAIRES

AGP TV


">