Mamou/élections : « Protégez les urnes contre les mauvaises personnes et Allez voter » dixit Alpha Condé

Mamou, 24 fév (AGP)-En provenance de la Haute Guinée, le président de la République, Pr Alpha Condé a été reçu à Mamou dimanche 23 février 2020 par une foule en liesse, rapporte le correspondant de l’AGP.
Avant de rallier le centre-ville de Mamou, le Chef de l’Etat s’est rendu dans la sous-préfecture de Poredaka où il a conféré avec les sages, les femmes et les jeunes de cette localité.
Dans la ville carrefour, le président Alpha condé été accueilli par une foule nombreuse vêtue des couleurs du RPG- Arc-en-Ciel sur l’esplanade de la maison des jeunes de Mamou.
D’abord le préfet de Mamou, Mory Diallo, a salué les réalisations faites à Mamou au compte du 56ème anniversaire de l'accession de la Guinée à l'indépendance. Il a également sollicité auprès du président, l'adduction d'eau potable pour les quartiers périphériques, l'extension du réseau électrique et le bitumage de certaines routes.
S’adressant aux citoyens mobilisés pour la circonstance sur l’esplanade de la maison des jeunes de Mamou, le président Alpha Condé a remercié le Foutah pour l’accueil. Le Chef de l’Etat a surtout « demandé aux sages et religieux de la Moyenne Guinée de cesser de se plaindre et de ne jamais se confondre avec quelques égarés qui droguent les gens chaque fois pour faire la pagaille ». En expliquant les raisons des législatives et les avantages de la nouvelle constitution, le Pr Alpha Condé a averti que « les égarés qui droguent les gens pour la casse, vont se fatiguer ; le pouvoir sera toujours capable de construire et il a des moyens maintenant. Et celui qui veut casser les urnes, sera l’illégalité » a-t-il renchéri avant d’indiquer. « Le jour du scrutin, allez voter, ne craignez rien. Protégez les urnes contre les mauvaises personnes. La nouvelle constitution comporte beaucoup d'avantages pour les jeunes, les femmes et les personnes vulnérables du pays ». Sur le bien-fondé du referendum constitutionnel du 1er mars, le Président de la République a promis, dans son discours de campagne référendaire qu’après l'adoption de la nouvelle constitution « nous allons interdire l'excision et le mariage précoce. Soutenir les femmes, les handicapés et les personnes âgées par des moyens financiers. Nous allons protéger nos forêts en empêchant les citoyens de couper les arbres qui sont à côté des fleuves pour ensuite éviter l'ensablement. Construire le chemin de fer Conakry-Bobo Dioulasso (Burkina-Faso), exploiter le mont Simandou, construire des usines de tomates et autres... », a conclu le Pr Alpha Condé, qui a été tres acclamé par les militants et sympathisants du RPG arc-en-ciel venus des 13 sous-préfectures et de la commune urbaine de Mamou. Parallèlement, de passage à Mamou et à Labé, le vice-président de l’UFDG, Fodé Oussou Fofana a demandé aux habitants du fouta de déchirer les cartes d’électeurs, il n’y aura pas d’élections le 1er mars selon lui. L’Etat a déjà pris des dispositions pratiques.

AGP24/02/020 AOS/AND/KZ

COMMENTAIRES

AGP TV


">