Sommet Chine-Afrique : "un avenir partagé" dans des domaines spécifiques

Conakry, 29 nov (AGP)-La relation sino-Africaine est au centre des conversations sur le continent, à l’occasion du Forum Chine-Afrique qui a débuté dimanche à Dakar. Un sommet qui doit déboucher sur de nouveaux plans visant à renforcer la coopération amicale entre la Chine et l'Afrique au cours de la prochaine phase.

Après 20 ans de partenariats, l’Afrique et son plus grand partenaire commercial font le bilan de leur relation, mais vont aussi aborder les points-clés des années à venir.

Une relation dite gagnant-gagnant toutefois la dette des pays africains reste non négligeable. Des projets d’infrastructure qui se font atteindre et des échanges quelque peu déséquilibrés. Alors que la Chine promet une "nouvelle ère", l'avenir commun doit encore être précisé dans des domaines spécifiques.

Pour l'ancien président nigérien, Olusegun Obasanjo, il est important de valoriser un avenir partagé, notamment en période de pandémie de Covid-19.

"Ce qui est important pour moi, c'est un avenir commun. Notre avenir dans le monde [est] si intrinsèquement lié et tissé ensemble que si l'avenir de l'Afrique est incertain, cela a des répercussions sur le reste du monde", a déclaré l'ancien président.

"L'Afrique devrait être en mesure d'obtenir les vaccins nécessaires aux soins de santé de base, et il n'y a aucune raison pour que la Chine ne donne pas un coup de main dans cette perspective", a-t-il ajouté.
AGP/29/11/021 africanews

COMMENTAIRES

AGP TV


">