spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSportQatar : une coupe du monde pour les enfants des rues

Qatar : une coupe du monde pour les enfants des rues

Publié le

spot_img

Conakry, 19 oct (AGP)-Alors que dans un mois, le Qatar accueille la coupe du monde de football, le week-end dernier, ce sont les enfants des rues du monde entier qui se sont retrouvés dans l’Emirat pour disputer leur coupe du monde.

Saldock John connait bien cet évènement. Lui qui a été élevé par des gangs à Mwanza en Tanzanie a disputé la première édition en 2010. Une expérience qui lui a permis de sortir de la rue, il est aujourd’hui entrepreneur et présent au Qatar pour encadrer la nouvelle génération.

« A travers cette Coupe du Monde des Enfants des rues, j’espère voir le changement chez ces jeunes, qu’ils deviennent des leaders au sein de leurs communautés. Ils doivent croire en eux, croire qu’ils sont quelqu’un, croire que peu importe ce que les autres pensent d’eux, il leur suffit de persévérer pour atteindre leurs rêves. Le football signifie tout pour moi parce que c’est la première chose qui m’a amené sur le devant de la scène et qui a montré aux autres combien je suis digne et combien je suis important. Cela leur a permis de me faire confiance, de croire en moi et de me donner l’opportunité de montrer mon talent et ma valeur dans la communauté. »

Des enfants venus de tous les continents se sont affrontés pendant deux jours au Qatar : du Soudan, du Burundi mais aussi d’Inde, de Palestine ou même des Etats-Unis. Selon l’UNICEF, ils sont près de 350 millions à vivre dans l’extrême pauvreté de par le monde.

« Quand ces jeunes enfilent leur maillot national, quand ils entendent leur hymne, quand ils brandissent leur drapeau, nous sommes incroyablement fiers d’eux. Leur pays tout entier est incroyablement fier d’eux« , explique le directeur du tournoi John Wroe. »Et il s’agit d’amener le monde à se ranger du côté de ces enfants des rues. Une fois qu’ils les voient différemment, qu’ils les considèrent comme des héros, ils sont prêts à changer le monde pour eux » ajoute-t-il.

Le tournoi ne célèbre pas seulement l’amour de ces enfants pour le football. Il défend également les droits qu’ils réclament, notamment : l’identité, la protection contre la violence, l’accès à l’éducation et l’égalité des sexes.

De nombreux enfants n’ont pas de papiers d’identité, ce qui les empêche de voyager pour participer à la Coupe du monde. Afin de leur donner une chance de poursuivre leur rêve, deux dirigeants de l’équipe ont adopté 10 enfants sans papiers selon John Wroe.

« Personne n’est en désaccord avec ce qu’ils veulent dans le monde : enregistrement des naissances, accès à l’éducation, protection contre la violence, égalité des sexes. Tout le monde est d’accord pour dire que ces enfants devraient avoir cela. Tout le monde est donc de leur côté. »

L’édition 2022 de cette coupe du monde des enfants des rues a été remportée par le Brésil devant la Colombie.

AGP/19/10/022             africanews

Articles récents