spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéCultureReligion : La fête de l’Assomption

Religion : La fête de l’Assomption

Publié le

spot_img

Conakry, 15 août (AGP)-L’Assomption de Marie est un dogme de l’Église catholique romaine selon lequel, au terme de sa vie, la mère de Jésus a été « élevée au ciel ». On la fête le 15 Août.

Chaque année le 15 août, les chrétiens célèbrent l’Assomption. Cette date, lorsqu’elle ne tombe pas sur un week-end, est considérée comme fériée… mais pourquoi et depuis quand ? Pour les chrétiens, la date 15 août marque la montée au ciel de la Vierge Marie, mère de Jésus-Christ

Avant d’être un dogme reconnu par l’Église, l’Assomption de Marie était une croyance reposant sur des traditions et non sur un texte de la Bible. Au-delà de cet évènement proprement dit, l’Assomption est plus largement la fête de Marie.

Quand son fils Jésus est arrêté et crucifié, Marie veille à ses côtés et prie. On peut imaginer la souffrance de cette maman. Aujourd’hui les Chrétiens prient Marie, en souvenir de tout ce qu’elle a vécu dans la foi. Ils la prient aussi à l’image de ces souffrances que vivent les parents lorsque leurs enfants souffrent.

Si les catholiques ont choisi le terme d’Assomption, l’Eglise Orthodoxe parle de « Dormition ». Un mot qui est directement lié à l’épisode de l’ange annonçant à Marie que sa mort sera semblable à un « endormissement ». La Dormition est célébrée en Orient dès le VIe siècle avant de gagner Rome au siècle suivant par l’intermédiaire du pape Théodore. Elle apparaît pour la première fois sous le nom d’Assomption quelques décennies plus tard.

AGP/15/08/022         la croix com

 

 

Articles récents

Lula en tête, Bolsonaro résiste, le Brésil en route pour un 2e tour

Conakry, 03 oct (AGP)-L'ancien président de gauche Lula est arrivé en tête du premier...

CAN 2025 : la CAF encourage la candidature de l’Algérie, mais…

Conakry, 03 oct (AGP)-Suite au retrait de l’organisation de la CAN 2025 à la...

Au Burkina Faso, Damiba, le chef de la junte, démissionne après deux jours de tensions

Le départ du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba était réclamé à Ouagadougou par des centaines...