Guinée-Energie : Des jeunes dans les rues de Kankan pour exiger un barrage hydroélectrique

Conakry,07 juil (Guinée7.com-AGP) -Plusieurs jeunes sont descendus dans les rues mardi,07 juillet à Kankan, pour exiger du gouvernement, une desserte normale en électricité de la ville de Kankan et la construction d’un barrage hydroélectrique en vue de l’électrification de toute la Haute Guinée. Selon les sources, cette fois, la marche de protestation des jeunes a été pacifique et les Chargés de mission, partis de Conakry, n’ont pas pu maitriser les jeunes manifestants de Kankan.
« Électrifions la Haute Guinée », c’est le slogan du mouvement des jeunes pour l’électrification de la Haute Guinée. Plusieurs jeunes ont investi mardi 7 juillet 2020, les rues de Kankan pour réclamer une meilleure desserte en électricité dans cette préfecture et la construction d’un barrage hydroélectrique.
Les jeunes manifestants partis du rond-point Komarala, ont fait le tour de la ville pendant des heures, en exigeant une amélioration de la desserte en courant électrique et la construction d’un barrage hydroélectrique pour électrifier toute la haute Guinée. Cette fois-ci, la manifestation a été pacifique. Les forces de l’ordre ont été absentes des lieux.
« C’est la troisième semaine aujourd’hui. Nous demandons au président, la construction d’un barrage en Haute Guinée. Même s’il envoie 20 groupes pour ajouter aux dix autres groupes, nous sortirons pour réclamer un barrage pas des groupes. Nous, on ne veut des négociations avec ni Paul ni Pierre, seulement le projet du barrage qui peut nous soulager. Nous avons envoyé une lettre au président , d’ici la semaine prochaine, on veut une réponse à notre requête. Sinon c’est toute la Haute Guinée qui sortira pour réclamer la construction du barrage pour les semaines à venir. Nous avons des antennes dans toutes les préfectures de la région de Kankan. Et tant que nous ne sommes pas satisfaits, nous sortirons » a lancé le président des manifestants, M’Biya Kaba. Et pour le RPG, chaque citoyen est responsable de ses actes.
Par ailleurs, les autorités locales et les « missionnaires » venus de Conakry n’ont pas pu annuler le mouvement de protestation des frondeurs du mardi, 7 juillet à Kankan.L’affaire prend une autre tournure qui frise les relents de régionalisme et de communautarisme que certains manifestants brandissent à tort par rapport à la réalisation des barrages hydro électriques sur le littoral et une partie de la Moyenne Guinée. L’embrasement projeté de toute la Haute Guinée, pour délestages de courant électrique, plongerait le pays dans un chaos total et pourrait ne pas répondre aux exigences des Emeutiers du courant qui tiennent à la construction d’un barrage en quelques semaines en Haute Guinée.
AGP/07/07/020 AGP/Guinée7.com

COMMENTAIRES

AGP TV