Guinée-Santé : 70 % des travaux réalisés de l’extension de l’Hôpital Sino-Guinéen

Conakry, 29 nov. (AGP)-Le ministre de la Santé, Médecin Colonel Remy Lamah a effectué, jeudi 28 novembre 2019 une visite sur le chantier de la Phase 2 des travaux d’extension de l’Hôpital Sino-Guinéen sis à Kipé, Commune de Ratoma, a suivi l’AGP.
D’un cout estimé à plus de 80 millions de dollars financé par la République Populaire de Chine en don, les travaux d’extension en cours d’exécution ont été sollicités par le président de la République Pr. Alpha Condé auprès de son homologue chinois en marge du Sommet Chine-Afrique de 2015 à Johannesburg.
Ces travaux consistent essentiellement en la création de nouveaux services notamment des soins intensifs de haut niveau de lits, de chirurgie vasculaire de 15 lits, de chirurgie maxillo-faciale de 10 lits et de chirurgie urologique de 15 lits.
Il y a également en projet, un plateau technique complémentaire comprenant une unité d’imagerie dont, la Radiographie Digitale, un Scanner de 64 barrettes, une Imagerie à Résonnance Magnétique (IRM) de 1,5 tesla et une unité d’Angiographie avec Abstraction Digitale (DSA) qui viendront compléter le paquet d’activités pour le bonheur de la population guinéenne en matière de soins de qualité et de réduction des évacuations sanitaires à l’étranger.
Pour le directeur général, coordinateur dudit projet, Ibrahima Fodé Camara « les travaux sont tres avancés, tous les bâtiments sont sortis de terre. Les grosses œuvres sont exécutées à 70 %. Les ouvriers passeront bientôt à la phase technique notamment les installations électriques, la plomberie et autres ». Selon les différents ingénieurs sur le chantier, le chronogramme actuel est respecté et les chantiers pourraient être livrés dans le délai contractuel.
« En partenariat avec l’Association Mondiale de la Chirurgie Ambulatoire piloté par la partie chinoise, l’hôpital de l’Amitié Sino-Guinéenne a été retenu parmi les 10 premiers centres pilotes africains de l’Initiative de la Chirurgie Ambulatoire. »a rappelé Ibrahima Fodé Camara.
Très satisfait de l’évolution et la qualité des travaux, le ministre de la Santé, Médecin Colonel Remy Lamah a souligné que « Si en 50 ans avant, nous n’avons connu ces réalisations gigantesques dans le domaine sanitaire, nous ne pouvons que nous en réjouir et de dire merci au chef de l’état et de lui donner toutes les chances possibles afin qu’il puisse continuer à œuvrer dans ce sens ».

AGP/29/11/019 AKT-BDS-KZ





COMMENTAIRES

AGP TV