spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteGuinée/Bilan2022 : La police guinéenne a consenti d'immenses efforts dans la lutte...

Guinée/Bilan2022 : La police guinéenne a consenti d’immenses efforts dans la lutte contre l’insécurité routière, le grand banditisme et les viols

Publié le

spot_img

Conakry, 04 janv (AGP)-L’année écoulée, a été une année de grands défis pour  la police nationale notamment dans le cadre de la lutte contre le grand banditisme, l’insécurité routière, les incendies et le viol.

Plus de 100 personnes ont été interpellées par les Brigades Anti-Criminalités(BAC), les Brigades de Répression du Grand Banditisme(BRB), les Brigades d’Intervention Rapide(BIR) et autres unités de police pour plusieurs infractions à Conakry et à l’intérieur du pays. Divers objets notamment des armes de guerre et des drogues ont été saisis sur les présumés auteurs.

La route a aussi fait parler d’elle en 2022. Des accidents mortels ont été enregistrés.  Aux cas de décès et de blessures graves, s’ajoutent des dégâts matériels.

Pour lutter contre ce fléau ravageur de  l’insécurité routière et des embouteillages monstres qui sont  devenus récurrents à Conakry et à l’intérieur du pays, 50 motos, de nouvelles tenues et autres équipements de balisage et de signalisation ont été distribués aux agents de la police routière.

La dotation de ces engins de deux roues et d’autres  équipements a produit des effets positifs sur la circulation lors des fêtes de fin d’année 2022 au cours desquelles nous avons constaté moins de ralentissements et d’embouteillage même au niveau des endroits  de grandes réjouissances dans la Capitale.

Peu d’accidents lors de ces fêtes de fin d’année 2022, comparativement à 2021.

Des sapeurs-pompiers ont lutté en 2022 contre plusieurs incendies dans les quartiers de Conakry et le plus meurtrier qui a d’ailleurs attristé l’opinion national est celui qui s’est produit à Yimbaya dans la commune de Matoto, où les parents d’une collégienne ont péri pendant qu’elle affrontait les épreuves du brevet d’études du premier cycle (BEPC).

Elle est désormais adoptée par le Président de la transition, le Colonel Mamady Doumbouya.

Bien que des statistiques des cas de viols ne soient pas encore disponibles à la police des mœurs (OPROGEM), des dizaines de cas ont été présentés au public en 2022 surtout des viols sur des mineures. Un autre fléau qui monte  toujours en flèche en Guinée.

En terme de formation et de remise à niveau, les écoles nationales de police et de Protection civile de Kafiliyah (Boffa) et Kagbelen (Dubréka) ont formé 1.582 agents de la 4ème promotion, des Compagnies Mobiles d’Intervention(CMIS) et des Unités de Protection Civile(UPC).

Malgré la vaste opération de reconstruction des infrastructures lancées par le gouvernement dans tous les secteurs, plusieurs chantiers du Ministère de la Sécurité et de la Protection civile sont toujours à la traîne.

AGP 04/01/023                   BOS/ABD

Articles récents

Kindia-Bangouya: Un nouveau cas de tremblement de terre signalé à Lamban Foula

Kindia, 06 Fév. (AGP)- La commune rurale de Bangouya située à 40km du chef-lieu...

Siguiri : Un taxi motard et son passager périssent dans un accident sur la route de Tiguibery

Siguiri, 06 Fév(AGP)- Ce terrible accident qui a occasionné la mort de deux personnes...

Mandiana/Société : A 105 ans Assa-Kouman Condé, intronisé Doyen des CONDE de la préfecture

Mandiana, 06 Fév(AGP)- Assa-Kouman Condé a été  intronisé dimanche 05 février 2023, Doyen des...

Kindia: Colonel Mamadi Doumbouya élargit la campagne d’assainissement au-delà du grand Conakry

Kindia, 06 fev (AGP)-En immersion à Kindia, le Président de la Transition, le colonel...