spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteLe Mali met en garde contre "toute instrumentalisation de la CEDEAO"

Le Mali met en garde contre « toute instrumentalisation de la CEDEAO »

Publié le

spot_img

Conakry, 16 sept (AGP)-Comme à l’accoutumée, c’est à travers un communiqué lu à la télévision nationale que le gouvernement de transition au Mali a répondu à Abidjan, dans l’affaire des 46 soldats détenus depuis le 10 juillet dernier.

Bamako, rejette catégoriquement l’idée de faire appel à la CEDEAO dans un dossier purement judiciaire et bilatérale et met par ailleurs en garde contre toute instrumentalisation de cette institution communautaire par les autorités ivoiriennes pour se soustraire à leur responsabilité.

Seule la médiation engagée par le Togo est l’unique cadre de règlement du dossier, souligne le communiqué.

Alors que les autorités ivoiriennes accusent Bamako d’avoir pris en otage ses soldats, la transition malienne insiste sur le fait que ses militaires n’avaient pas été reconnus par la MINUSMA comme faisant partie des éléments nationaux de soutien.

AGP/16/09/022         africanews

Articles récents

Somalie : au moins neuf morts dans deux attaques des shebab

Au moins neuf personnes ont été tuées, dont des fonctionnaires locaux, et 10 autres...

Dubréka/An 64 de l’indépendance : Grandiose manifestation des populations

Dubréka, 03 oct (AGP)-A Dubréka, à l’image des autres localités  du pays, le 2...

Boké-Criminalité: Deux corps sans vie retrouvés à Dabiss

Boké, 03 oct (AGP)-La sous-préfecture de Dabiss, située dans la commune rurale de Tanènè,...

Lola/An 64 de l’indépendance : Célébration du 02 octobre dans la préfecture

Lola, 03 oct (AGP)-Lola à l'instar des autres préfectures du pays, le 64ème anniversaire...