spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéMamou-Administration : Lancement des travaux de la première session du conseil administratif...

Mamou-Administration : Lancement des travaux de la première session du conseil administratif préfectoral 2022

Publié le

spot_img

Mamou, 13 août (AGP)- La première session du Conseil Administratif Préfectoral (CAP) 2022 de Mamou a débuté vendredi 12 août 2022. Ce sont au total 98 membres statutaires qui prennent part aux travaux du conseil qui vont s’étaler sur trois (3) jours. Il sera essentiellement question des rapports d’activités par service pour l’exercice 2022 et des perspectives pour 2023.

Les travaux se tiennent dans la salle de conférence de la préfecture de Mamou en présence du préfet, des représentants des différents services, des collectivités, et des partenaires techniques et financiers de la préfecture.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Colonel Aly Badra Camara, gouverneur de la région administrative de Mamou accompagné des membres de son cabinet.

Dans son intervention, le préfet de Mamou, colonel Mamadi Diallo, a dit que c’est l’instance la plus importante dans le cadre de la gestion des affaires publiques au niveau de l’administration préfectorale, c’est à dire le Conseil Administratif Préfectoral. « C’est une rencontre d’échange entre les principaux acteurs du développement, notamment le préfet, le cabinet, les secrétaires généraux, les sous-préfets, les maires, les directeurs et chefs services préfectoraux, l’OIM, Chilfund, Enabel et l’ANAFIC qui accompagnent les collectivités. Tout le monde se met ensemble pour passer en revue des actions qui ont été développées au courant de l’année écoulée, et voir dans les perspectives ce qu’il y a à faire pour l’année 2023 », a dit le colonel Mamadi Diallo préfet de Mamou.

Par ailleurs, le préfet de Mamou a dit qu’au cours de ces 2 jours, tous les problèmes qui assaillent le développement de la préfecture seront passés aux peignes fins. « Au niveau des collectivités locales, les 14 que compte notre préfecture, on va voir quels sont les programmes de développement qui sont élaborés et assortis du Plan Annuel d’Investissement (PAI) au niveau de chaque commune. Mais aussi, au niveau des différents services préfectoraux, il y a des plans d’actions qui ont été élaborés l’année écoulée, quels ont été les niveaux d’exécution et les impacts, les résultats auxquels on a abouti pour envisager de nouvelles perspectives pour l’année 2023. Comme vous le savez, le président de la transition chef suprême des armées, le colonel Mamadi Doumbouya, s’engage davantage à l’autonomisation de nos collectivités », a expliqué le préfet de Mamou.

Dans son discours d’ouverture de la première session du conseil administratif préfectoral exercice 2023, le colonel Aly Badra Camara, gouverneur de la région administrative de Mamou, a dit qu’il faut avoir le temps de reconnaître les mérites du gouvernement de la transition sous le leadership de son excellence le Colonel Mamadi Doumbouya, chef de l’État chef suprême des armées.« La vision même d’intervenir en faveur de nos paisibles populations, le CNRD n’a autre option que d’améliorer les conditions de vie, de santé, de développement local. Si aujourd’hui le conseil administratif préfectoral de Mamou a jugé d’inviter tous les acteurs pour venir échanger, je dirai qu’ils sont sur la trajectoire du CNRD», a laissé entendre le gouverneur de la région administrative de Mamou.

À noter que la première session du conseil administratif préfectoral de Mamou exercice 2022 prendra fin ce samedi 13 Août 2022.

AGP/13/08/022 AOS/CM

Articles récents

Lola/An 64 de l’indépendance : Célébration du 02 octobre dans la préfecture

Lola, 03 oct (AGP)-Lola à l'instar des autres préfectures du pays, le 64ème anniversaire...

Lula en tête, Bolsonaro résiste, le Brésil en route pour un 2e tour

Conakry, 03 oct (AGP)-L'ancien président de gauche Lula est arrivé en tête du premier...

CAN 2025 : la CAF encourage la candidature de l’Algérie, mais…

Conakry, 03 oct (AGP)-Suite au retrait de l’organisation de la CAN 2025 à la...

Au Burkina Faso, Damiba, le chef de la junte, démissionne après deux jours de tensions

Le départ du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba était réclamé à Ouagadougou par des centaines...